Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Sommet Abbas-Sharon : l'agenda toujours pas ficelé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lord
G.Moderateur
G.Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 071
sexe:
devise: tsliiiiiim
Localisation: salé/casa
Point(s): 3 067
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 10/10/2005 09:36:17    Sujet du message: Sommet Abbas-Sharon : l'agenda toujours pas ficelé Répondre en citant

La réunion risque d'être ternie par le refus de groupes palestiniens de déposer les armes


Les préparatifs continuaient dimanche pour le sommet du mardi 11 octobre entre le dirigeant palestinien Mahmoud Abbas et le Premier ministre israélien Ariel Sharon et qui risque d'être terni par le refus de groupes palestiniens de déposer les armes.

"Nous allons, moi-même et (le ministre palestinien du Plan) Ghassan Al-Khatib rencontrer dans l'après-midi, probablement à Tel-Aviv, Dov Weisglass et Shalom Turjman" deux conseillers de M. Sharon, a indiqué à l'AFP le principal négociateur palestinien Sakb Erakat.
"Nous poursuivrons nos discussions (de vendredi) sur le sommet, qu'il faut bien préparer afin qu'il soit un succès", a-t-il ajouté.

La dernière rencontre entre MM. Sharon et Abbas remonte au 21 juin à Jérusalem, avant le retrait israélien de la bande de Gaza qui a mis fin le 12 septembre à 38 ans d'occupation de ce territoire.

Le sommet devrait se tenir mardi à la résidence de M. Sharon à Jérusalem, alors que huit groupes palestiniens ont proclamé samedi leur refus de déposer les armes afin de poursuivre la lutte contre l'occupation israélienne.
"Déposer les armes serait faire le jeu de l'ennemi et toute tentative de nous désarmer se heurterait à une forte résistance", ont indiqué ces groupes, dont les Brigades Ezzedine al-Qassam et les Brigades Al-Qods, branches armées des mouvements radicaux islamistes Hamas et Jihad islamique.

Ces groupes n'ont pas remis en question la trêve de la violence qu'ils se sont engagés en mars à observer jusqu'aux élections législatives palestiniennes du 25 janvier auxquelles le Hamas doit participer.
Mais leur attitude souligne la faiblesse de l'Autorité palestinienne qui veut avoir le monopole des armes pour mettre fin à l'anarchie dans les territoires sous son contrôle.

Les difficultés de M. Abbas, qui est attendu le 20 octobre à la Maison Blanche, sont d'autant plus sérieuses qu'Israël conditionne tout progrès dans la Feuille de route au démantèlement préalable des groupes armés palestiniens.
Ce plan international de paix prévoit surtout la fin des violences, le gel de la colonisation israélienne et la création d'un Etat palestinien.

"Nous ne renoncerons pas à la première phase de ce plan, qui exige le démantèlement des organisations terroristes palestiniennes, y compris le Hamas", a affirmé samedi le chef de la diplomatie israélienne Sylvan Shalom.
M. Abbas a de son côté indiqué dans une conférence de presse que "des questions urgentes et sensibles doivent être abordées au sommet", notamment la libération de prisonniers, le retrait des troupes israéliennes des villes palestiniennes et le retour chez eux de Palestiniens expulsés.

Les dirigeants israéliens se sont dits prêts à "des gestes" pour renforcer M. Abbas, notamment à relâcher des prisonniers et à lever des barrages routiers en Cisjordanie.

Selon le quotidien Haaretz, l'armée et le Shin Beth (service intérieur de sécurité) ont recommandé que des munitions soient livrées à l'Autorité palestinienne depuis l'Egypte, et qu'Israkl lui fournisse du matériel anti-émeutes.
M. Sharon devait par ailleurs fixer dimanche sa position sur le dispositif qu'il souhaite instaurer au terminal routier de Rafah, entre l'Egypte et la bande de Gaza.

Lors des préparatifs du sommet, les deux parties sont convenues de réactiver les commissions mixtes pour la sécurité, l'économie et la lutte contre les incitations à la violence.

Selon Haaretz, le ministre israélien de la Défense Shaoul Mofaz s'est cependant prononcé contre le transfert aux Palestiniens du contrôle sécuritaire sur Ramallah, Bethléem et Kalkiliya en Cisjordanie.

Sur le terrain, un activiste des Brigades des Martyrs d'al-Aqsa, groupe armé proche du Fatah de M. Abbas, a été tué dans la nuit lors d'échanges de tirs avec l'armée israélienne près de Naplouse (Cisjordanie).


Source : AFP



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 10/10/2005 09:36:17    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com