Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Le sang de nos deux compatriotes enlevés est celui du peuple

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 04/11/2005 11:29:09    Sujet du message: Le sang de nos deux compatriotes enlevés est celui du peuple Répondre en citant

Les ravisseurs des deux employés marocains de l'ambassade du Royaume à Bagdad viennent de brandir la menace d'exécution de leurs otages, une terrible nouvelle pour le peuple marocain qui s'apprête à célébrer l'Aid Al-fitr marquant la fin du mois sacré de Ramadan.

La question qui émerge tout droit de cette menace est la suivante: "que veut-on faire payer au Maroc par cette épée de Damoclès ? Son mépris pour la violence ? Ses penchants naturels pour le dialogue et la concertation ? Ses engagements en faveur des causes justes ? Son prestige dans le concert des nations ? ou tout à la fois ?
Vis-a-vis de l'Irak, pour ne parler que de ce pays frère et ami, le Maroc affiche une position claire qu'il ne cesse de développer dans les forum internationaux, et dans ses concertations avec les autres pays.
Le Maroc a toujours plaidé pour un Irak libre et souverain, uni et indépendant vivant dans l'harmonie avec ses diverses composantes qui constituent une addition au socle culturel et civilisationnel de ce grand pays.

Souvenons-nous que la plus grande marche populaire dans le monde arabe pour un Irak libre et indépendant a eu lieu au Maroc.
Souvenons-nous que le Maroc et son peuple n'ont jamais bradé leurs principes de fraternité arabe, au gré de quelques conjoncture ou circonstances internationales.

Comment les ravisseurs peuvent-ils expliquer un tel acharnement à l'encontre de ces paisibles citoyens aux fonctions modestes, inoffensifs, désarmés, politiquement non engagés, socialement bien intégrés dans leur environnement ? Comment peuvent-ils expliquer le timing de cette menace, en l'occurrence l'Aid Al fitr et le mois de Ramadan, mois de la ferveur et de la piété, de la dévotion et de la fraternité musulmane ?

Nul argumentaire ne peut justifier l'enlèvement de nos deux compatriotes, encore moins cette menace de mort qui pend à présent au dessus de leurs têtes et de la notre avec toute sa pesanteur.

Et c'est à notre société de donner l'écho à cette menace en faisant preuve de cette grande mobilisation dont elle a le secret, et qu'elle a su afficher à chaque fois que pointe à l'horizon un quelconque danger, à chaque fois qu'elle se sente visée dans ses principes ou dans l'une quelconque des valeurs fondatrices de sa culture et de sa civilisation.

L'histoire récente et lointaine de notre pays atteste que c'est dans l'épreuve que le peuple marocain se retrouve uni, et que c'est dans l'adversité qu'il se cimente pour faire bloc.
Le sang de nos compatriotes, enlevés en Irak, est celui du peuple marocain tout entier, celui de la nation marocaine dans son ensemble, laquelle ne marchandera jamais le prix à payer pour le triomphe des idéaux auxquels elle croit, ceux de la fraternité humaine dans toute sa sublimité, et du rapprochement entre les peuples porté à son paroxysme qui ne laisse nulle place au fléau de la haine.

Disons enfin que les menaces des ravisseurs doivent normalement inciter ceux qui se prêtent de bonne grâce pour se faire exploser, ceux qui se laissent manipuler pour tuer et détruire, à réfléchir pour comprendre, une bonne fois pour toute, que l'Islam, religion de tolérance par excellence, est aux antipodes des crimes que l'on est en train de commettre en son nom dans plusieurs régions du monde.

Quel Islam tolère-t-il l'assassinat d'un simple chauffeur auquel rien n'a été reproché ? et d'un simple préposé au service d'entretien également innocent? C'est à méditer.


Abdelkrim El Mouss
source:menara.ma

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 04/11/2005 11:29:09    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com