Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Argentine: fin du Sommet des Amériques sur une note de disco

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 06/11/2005 12:25:05    Sujet du message: Argentine: fin du Sommet des Amériques sur une note de disco Répondre en citant

Argentine: fin du Sommet des Amériques sur une note de discorde
Trente quatre dirigeants du continent américain se sont séparés samedi à Mar del Plata (Argentine), sans parvenir à réduire leurs différences sur un projet de zone de libre échange défendu par Washington.

Malgré des heures de discussions acharnées, les participants à ce IVème Sommet des Amériques ont renoncé à trancher leur différend sur le projet d'un vaste marché commun s'étendant de l'Alaska à la Terre de Feu, proposé en 1994 par les Etats-Unis.

La déclaration finale, adoptée plusieurs heures après la fin programmée du Sommet, reconnaît que 29 pays sont favorables à cette Zone de libre échange des Amériques (ZLEA). Mais elle indique ensuite que cinq pays dont les deux plus importants d'Amérique Latine --le Brésil et l'Argentine-- et le Venezuela, ont refusé de discuter du projet avant des négociations attendues en décembre à Hong Kong dans le cadre de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), où ils espèrent des contreparties, notamment agricoles, de la part des Etats-Unis et de l'Europe. "Ce n'est pas un échec de la ZLEA", a affirmé le ministre des Affaires étrangères, Rafael Bielsa.
Il a souligné qu'il y avait eu accord sur la nécessité d'une intégration économique continental et sur une proposition colombienne d'une réunion sur ce thème après les négociations de Hong Kong. Le Sommet a permis "un réel progrès" sur le commerce, a affirmé un haut responsable américain à bord de l'avion emmenant George W. Bush vers le Brésil. "Nous sommes passés d'un sommet qui était supposé enterrer la ZLEA à un sommet où 34 pays discutent réellement en termes de renforcement du commerce", a déclaré Stephen Hadley, conseiller américain à la sécurité nationale.

Le compromis arraché in extremis et après le départ de la plupart des présidents, y compris celui de M. Bush, entérine les divisions profondes qui ont éclaté au grand jour à l'occasion de ce sommet, rassemblant aux deux extrêmes Georges W. Bush et son ennemi juré, le président vénézuélien Hugo Chavez. Ce dernier s'est dit "satisfait" de l'issue de ce sommet où le duel attendu avec George W. Bush n'a finalement pas eu lieu. Les deux hommes se sont superbement ignorés, le Vénézuélien préférant réserver ses diatribes à l'encontre du président américain aux 40.000 personnes rassemblées vendredi dans un stade de Mar del Plata pour dire "non à Bush".

Plus de 10.000 d'entre eux avaient auparavant défilé dans les rues de cette station balnéaire aux cris de "Bush fasciste, c'est toi le terroriste". Des éléments plus radicaux se sont ensuite affrontés aux forces de l'ordre, incendiant une succursale bancaire et une quinzaine de commerces avoisinants. Ces incidents n'ont guère troublé le président américain, parti samedi pour le Brésil, deuxième étape de sa tournée en Amérique latine, même si M. Bush a reconnu devant la presse qu'il n'était guère facile de le recevoir.

Les divisions du continent sur le libre échange ont totalement occulté ce qui devait être le thème essentiel de ce IVème Sommet, la lutte contre la pauvreté et le chômage. Les participants ont pourtant décidé de lancer un plan d'action en faveur de l'emploi dans une région qui compte 222 millions de pauvres sur 512 millions d'habitants. "Quand on m'a invité à cette réunion, il y avait trois thèmes à discuter pendant ces 24 heures: l'emploi, l'emploi et l'emploi. Nulle part il n'était fait mention de la ZLEA", s'est impatienté samedi à ce sujet le président brésilien, Luiz Inacio Lula da Silva.

Le président argentin Nestor Kirchner, hôte de ce sommet marqué par les divisions, s'est réjoui samedi du "dur" et "digne" combat mené par le Mercosur qui prouve ainsi sa "force". La veille, il n'avait guère trouvé de raisons de se réjouir après son entretien avec son homologue américain. Réclamant l'aide de Washington dans les négociations que l'Argentine veut entamer avec le Fonds monétaire international (FMI), il s'était vu opposer une fin de non recevoir. Bush a souligné que l'Argentine était désormais assez "forte" pour négocier toute seule.


AFP
source:menara.ma

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 06/11/2005 12:25:05    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com