Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Gestion durable des barrages

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/11/2005 13:36:34    Sujet du message: Gestion durable des barrages Répondre en citant

Rabat/Région méditerranéenne)
Gestion durable des barrages
Des réflexions et des débats pour une démarche intégrée
Les travaux de l’atelier régional sur la conception et la gestion durable des barrages dans la Méditerranée ont commencé lundi dernier à Rabat. Ledit atelier a constitué un point de rencontre entre les différents spécialistes en matière d’eau et de protection de l’environnement.
L’intervention des responsables de l’Institut Méditerranéen de l’Eau (IME), des spécialistes auprès d’Electricité De France (EDF) et des responsables marocains auprès du Secrétariat d’Etat chargé de l’Eau a mis en valeur la situation des pays de la Méditerranée à travers des expériences et actions réalisées.

Des réflexions et des débats entre représentants de ces pays ont eu lieu afin d’aboutir à une synthèse méthodologique pour faciliter l’élaboration des démarches intégrées et durables relatives à la conception et à la gestion de tels ouvrages.

Prenant la parole lors de l’ouverture dudit atelier, M. Philippe Guichon, représentant d’EDF, a mis l’accent sur les facteurs de réussite des projets hydriques. Pour lui, dès la conception d’un ouvrage, « il est essentiel de faire une évaluation approfondie des options concernant les différents aspects économiques du projet, les impacts environnementaux, les répercussions positives ou négatives sur les populations et, enfin, a-t-il ajouté, l’utilisation optimisée de l’eau pour les besoins d’irrigation d’eau potable et d’énergie ».

Pour sa part, M. Loïc Fauchon, président du Conseil mondial de l’eau, qui, dans son intervention a tiré la sonnette d’alarme sur la situation hydrique dans l’ensemble de la région méditerranéenne, a souligné que « le Bassin méditerranéen est un exemple frappant de cette inconstance hydrique ». La disponibilité en eau potable y varie de 40 litres à 400 litres par jour et par habitant. « Dans cette vaste région qui comptera bientôt un milliard d’habitants, le stress hydrique est fréquent et la pénurie existe parfois ».

De nombreux pays de la région ont engagé la politique de construction de barrages comme solution adéquate pour répondre à ces contraintes hydriques et c’est dans ce sens que M. Ennabli, président de l’Institut Méditerranéen de l’Eau, a affirmé que les barrages ont été durant la deuxième moitié du 20ème siècle un instrument majeur des politiques de l’eau des pays de la région et la colonne vertébrale des plans directeurs qui vise la maîtrise des crues, la régularisation interannuelle des ressources en eau de surface et la valorisation énergétique des cours d’eau.

Par ailleurs, si les avantages vitaux que tous les pays ont pu tirer à court et moyen termes des politiques de construction de grands barrages sont trop évidents, ce n’est malheureusement pas le cas à long terme : limitation des sites favorables, envasement des retenues, les impacts négatifs sur l’environnement ou d’autres alternatives visant la gestion intégrée des ressources.

Il est donc certain que les barrages ne génèrent pas que des bénéfices et que les impacts et les contreparties qu’ils impliquent ont longtemps été minimisés et inégalement compensés. L’opportunité des aménagements par barrages est-elle autant en question ?

L’événement dudit atelier qui s’étale sur deux jours sera l’occasion d’écouter les barragistes des pays de la région et les gestionnaires de l’eau des deux rives de la Méditerranée, d’analyser la situation et de tirer les évaluations et les recommandations répondant à cette question tout en prenant en considération le contexte géographique et climatique de la région méditerranéenne.

Par ailleurs, la pertinence des choix adoptés par le Maroc en matière de développement et de valorisation des ressources en eau est aussi un important et fort témoignage de la part d’éminents experts, acteurs et décideurs pour saluer les mérites de l’expérience marocaine dans le domaine de l’ingénierie des barrages qui a su allier les exigences du développement et les impératifs de la protection de l’environnement liés aux ouvrages hydrauliques.

Dans ce sens, M. Abdelkébir Zahoud a souligné que le barrage Aoulouz au Sud du Maroc, mis en eau en 1991, a été conçu en béton compacté au rouleau à un moment où cette technique n’était connue que des USA et du Japon. Cette nouvelle technique a permis de réaliser une économie substantielle, estimée à 15% du coût par rapport à une solution classique : « sur les 113 barrages que compte notre patrimoine hydraulique, plus de 50 ont été l’œuvre exclusive des compétences nationales ».

Asmaâ RHLALOU

source:l'opinion

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 23/11/2005 13:36:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com