Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Cités universitaires : un déficit de 82 300 lits

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/01/2006 20:06:23    Sujet du message: Cités universitaires : un déficit de 82 300 lits Répondre en citant

La capacité d'accueil des 19 cités universitaires au Maroc s'avère extrêmement faible. La demande des étudiants se fait de plus en plus pressante. Nombre d'entre eux, notamment les filles, sont contraints de rompre leurs études à cause de l'insuffisance du nombre des lits. Seulement 34.193 étudiants bénéficient des services des cités dont 18.800 filles alors que les besoins sont estimés à 120.000. Aussi, le déficit est-il de l'ordre de 83.300 lits. L'Etat espère à court terme couvrir 20 % du déficit, soit 16.500 lits supplémentaires en collaboration avec les acteurs locaux et les organisations non gouvernementales. Le secteur privé devra compenser le reste.


Aujourd'hui, seulement environ 12 % des étudiants sont hébergés, parfois dans des conditions qui laissent à désirer. Ce qui provoque leur colère. On ne peut pas, en effet, suivre ses études dans un milieu malsain : lits abîmés, manque de restauration, équipements défectueux… Certaines cités universitaires ne disposent pas de bibliothèques, de salles de lecture, de terrains de sport.

La mise à niveau des structures publiques d'hébergement des étudiants s'avère nécessaire. Il faut préserver la capacité d'accueil existante, dédensifier les cités et résidences universitaires et démanteler les cités universitaires constituées de bâtiments d'anciennes casernes militaires réhabilités.

Ainsi, un programme de l'Office national des œuvres universitaires sociales et culturelles, s'étendant de 2005 à 2010, vise la promotion des cités, des résidences et des restaurants déjà existants, la construction d'autres cités et restaurants et l'équipement des établissements destinés à l'hébergement par des restaurants. Le coût de ce programme est d'environ 1243 millions de dirhams.

Pour concrétiser les objectifs tracés, plusieurs conventions ont-elles été signées pour l'agrandissement et le réaménagement de plusieurs cités universitaires. Il est possible d'élever la capacité d'accueil de l'ordre de 2435 lits, notamment à Souissi I (240), Oujda (320), Saïss/Fès (600)…Cela nécessitera une enveloppe budgétaire de 115 millions de dirhams.

Il est à noter que l'Etat consacre pour le fonctionnement annuel des cités et résidences universitaires plus de 160 millions de dirhams. L'alimentation nécessite, à elle seule, 53 % de ce budget. En 2004/2005, les cités ont servi plus de six millions de repas.

Le développement de ce dispositif nécessite une révision de l'organisation des prestations afin d'asseoir un système de gestion décentralisé associant notamment les partenaires régionaux.

Le secteur privé est appelé à participer dans cette opération. Des opérateurs privés essaient déjà de collaborer dans ce domaine. Des conventions de partenariat ont été signées avec entre autres le groupe Chaâbi en vue de réaliser des unités résidentielles à Kénitra, Rabat, Casablanca, Fès, Meknès, Safi, Khouribga et Taza. L'unité de Kénitra qui accueillera 2400 étudiants a été ouverte lors de cette année.

Celle de Meknès qui hébergera 540 étudiants a ouvert ses portes au début de ce mois. En novembre dernier, une convention a été signée avec la banque malaizienne
" Al Hidaya " d'investissement pour la construction d'un complexe résidentiel universitaire (3600 lits).

D'autres accords ont été conclus avec la Fondation Mohammed V pour la solidarité pour la gestion de plusieurs maisons de l'étudiante.

En ce qui concerne la restauration, l'autonomisation des restaurants universitaires est l'un des objectifs à moyen terme. A long terme, l'on pensera au montage d'un système de chèque-repas.

On note, par ailleurs, l'inexistence d'une couverture sociale spécifique destinée aux étudiants et le manque d'une action spécifique au profit des handicapés. Le personnel qualifié fait également défaut. De grands efforts restent à fournir de la part des responsables.


Augmentation du montant de la bourse d'étude

Le ministère de l'Education nationale, de l'Enseignement supérieur, de la formation des cadres et de la recherche scientifique a décidé d'augmenter le montant de la bourse d'étude, sans pour autant réduire le nombre de bénéficiaires, a annoncé le directeur du Bureau national des oeuvres universitaires socio-culturelles, Hassan Siârab.

Lors d'une conférence de presse, donnée mercredi à Rabat pour présenter l'ensemble des actions universitaires socio-culturelles du Bureau, M. Siârab a émis l'espoir de voir cette augmentation entrer en vigueur au cours de la prochaine année universitaire.

En vue de permettre à l'ensemble des étudiants d'avoir les moyens financiers à même de leur permettre de poursuivre leurs études dans des conditions idoines, M. Siârab a ajouté qu'il existe une tendance vers "l'établissement d'un partenariat avec le Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM) pour créer un produit spécial étudiant appelé "prêt d'études".

Quelque 110 mille étudiants bénéficient des bourses d'études aussi bien au Maroc qu'à l'étranger et le montant des dotations mises à la disposition du ministère, dans la rubrique des bourses, s'élève à 428 millions de dirhams, a-t-il dit, ajoutant que le taux de couverture des demandes déposées, au niveau national, a atteint 90% pour cette année voire 100% dans les provinces du sud et dans certaines provinces en situation économique difficile.

Jihane Gattioui | LE MATIN

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 26/01/2006 20:06:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
SadPiano
Docteur
Docteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 5 098
Membre: 7lay9i
sexe:
devise: لا إله إلا الله محمد رسول الله
Localisation: [[ S. W . S]]
7altek lyoum?: Mcalmé
Point(s): 5 361
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 27/01/2006 10:49:11    Sujet du message: Cités universitaires : un déficit de 82 300 lits Répondre en citant

awéddi pfffffffffff mamtefrinou f waalo , la bourse hna ba3da wllah mat7eelmi biha shouhaa; ga3 lbouldan dayrin l bourse lwladhoum w7na ytaaamaa ; wa lybia asa7bti hia talya katkhsser ala wladha hhnaya lemlayen s7aa7 .. w on ce qui concerne dak l hebergement dial lweezz , rah wllah w maykoun 3endek piston mat7eelmi tsheedih , ri yla kenti meezhharaa, w b9aat shi 7aja shaytaa..w felekhr del 3aam gaaaalo trat toxication , aweeeedi grrrr, ewa esperant..
merci folla 3la l ma3lomat

hbal bladi wla 3e9el bladat nass


Revenir en haut
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 27/01/2006 10:55:16    Sujet du message: Cités universitaires : un déficit de 82 300 lits Répondre en citant

l 3am lakhour kanou kaydirou des etudes bach ydirou cité universitaire privée

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SadPiano
Docteur
Docteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 5 098
Membre: 7lay9i
sexe:
devise: لا إله إلا الله محمد رسول الله
Localisation: [[ S. W . S]]
7altek lyoum?: Mcalmé
Point(s): 5 361
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 27/01/2006 10:56:18    Sujet du message: Cités universitaires : un déficit de 82 300 lits Répondre en citant

ydirou 3inihoum l3oumeeeeeeesh , ta7iyya nidaliya l iti7ad l watani li ttalabat al maghreb Smile

hbal bladi wla 3e9el bladat nass


Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 06/12/2016 14:06:06    Sujet du message: Cités universitaires : un déficit de 82 300 lits

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com