Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Le théâtre Cervantès de Tanger sera réhabilité

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Nacha6 ha houwa cha6 -> Litterature -> Theatre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lord
G.Moderateur
G.Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 071
sexe:
devise: tsliiiiiim
Localisation: salé/casa
Point(s): 3 067
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/02/2006 21:21:36    Sujet du message: Le théâtre Cervantès de Tanger sera réhabilité Répondre en citant

La réhabilitation du théâtre Cervantès est sur la bonne voie. C'est ce que vient de confirmer, mardi, l'ambassadeur d'Espagne au Maroc lors d'une visite officielle à Tanger.

Luis Planas, qui s'est dit «prudent» dans ses propos, a assuré que ses services travaillent «fermement» pour réouvrir ce théâtre, aujourd'hui presque centenaire. Mais, ajoute-t-il, cela va prendre un peu de temps. Il n'en reste pas moins que l'Etat espagnol s'engage à «concrétiser» le projet et d'en faire une réalité. Une enveloppe de 2 millions de dh aurait déjà été débloquée, dans le cadre du budget de coopération espagnole au Maroc pour la réalisation de cette étude qui devrait durer 5 à 6 mois.
Oracle Business Intelligence

A noter que la réhabilitation du théâtre aujourd'hui en ruine a fait l'objet d'une convention signée l'année dernière entre les ministres marocain et espagnol de la Culture. Cet accord de coopération pour 2005-2006, prévoit de réhabiliter le Théâtre Cervantès de Tanger, en vue de le transformer en espace culturel. L'annonce en a été faite dans le cadre du lancement du «Temps du Maroc en Espagne et de l'Espagne au Maroc».

La restauration de ce monument est tributaire d'une décision politique, soutenait l'ancien Consul général d'Espagne à Tanger. Le projet de réhabilitation du Théâtre Cervantès avait été presque bouclé dans toutes ses facettes depuis le milieu de l'année 2004. Les fonds ont été débloqués par l'Agence espagnole de coopération internationale. Une institution qui servira d'interface a été créée et les travaux de restauration allaient commencer dans un «avenir très proche», soutenait le diplomate espagnol. A condition toutefois que la volonté politique y soit.

Depuis, bien du chemin a été parcouru. Une association qui porte le nom du monument a été créée, l'Association Cervantès pour l'amitié maroco-espagnole dont le président honoraire est Tomas Solis, actuel Consul général d'Espagne à Tanger et ancien ambassadeur de son pays à l'UNESCO.

Par ailleurs, le sort de cet édifice, symbole du rayonnement culturel du Tanger international des années 50, n'a pas manqué de susciter, et pendant des décennies, la préoccupation des intellectuels et de la société civile tangéroise.

Une première tentative de sauver ce monument a été entreprise, il y a plus de 15 ans. En 1990, un accord a été signé à Tétouan entre le conseil municipal de Tanger et la Communauté autonome de l'Andalousie, la Junta de Andalucia. L'accord n'a pas eu de suite, certainement parce que le théâtre est une propriété de l'Etat espagnol et non du gouvernement autonome de l'Andalousie.

Trois ans après, en 1993 un projet de réhabilitation du théâtre a été préparé, son financement bouclé et il ne manquait plus que d'être conduit par une institution crédible qui jouisse de la confiance aussi bien de la communauté espagnole installée dans la ville que de celle des Tangérois et des responsables de la ville.

Seulement, les travaux de restauration n'ont pu démarrer à cause de l'opposition, laisse-t-on entendre, de la communauté espagnole de Tanger qui considérait l'investissement dans un tel projet comme une perte d'argent.

Le Théâtre Cervantès, propriété de l'Etat espagnol, a été inauguré en 1913. Il est confié en location pour un dirham symbolique à la municipalité de Tanger entre 1972 et 1992. Durant toute cette période, le monument n'a cessé de faire l'objet de pillage systématique sous l'oeNouvelles nominations royales

L'USFP: bienvenue aux nouvelles adhésions

il et souvent avec la complicité des responsables qui se sont succédé à la gestion de l'affaire locale. Au bout des 20 ans passés dans le giron de la municipalité, l'édifice est presque tombé en ruine.

En 1993 un projet de restauration a vu le jour, le coût des travaux était estimé à l'époque à près de 45 millions de dh. Montant pour construire deux nouveaux théâtres, affirmaient, récemment, certains responsables de la ville qui verraient d'un bon oeil s'ériger un immeuble aux multiples étages à la place du monument. Le projet est gelé depuis, faute d'une décision politique.

Ce n'est que récemment que le ministère de la Culture a réouvert ce dossier qui, depuis lors, a beaucoup avancé.

Le projet de réhabilitation du Théâtre Cervantès a certainement bénéficié de la nouvelle stratégie adoptée récemment par les autorités ibériques et qui vise la promotion de la langue et la culture espagnoles au Nord du Maroc.

Cette nouvelle tendance a été exprimée en été 2004 à l'occasion de l'inauguration d'un autre monument espagnol au Nord, l'Institut Cervantès de Tétouan qui venait d'être entièrement restauré et réaménagé.

Source : Liberation



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/02/2006 21:21:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Nacha6 ha houwa cha6 -> Litterature -> Theatre Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com