Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
DA VINCI CODE

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Nacha6 ha houwa cha6 -> Litterature -> Livre
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lord
G.Moderateur
G.Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 071
sexe:
devise: tsliiiiiim
Localisation: salé/casa
Point(s): 3 067
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 21/03/2006 22:13:20    Sujet du message: DA VINCI CODE Répondre en citant



Date de publication : 3/3/2004
Editeur : JC Lattès
Pages : 574
Traduit de l’anglais par Daniel Roche

«Pourquoi cette étrange mise en scène au moment de mourir ?»
Extrait du livre

RÉSUMÉ DU LIVRE

Le conservateur du Louvre est retrouvé assassiné au beau milieu de son musée dans une position singulière. Entièrement nu, bras et jambes écartés et entourés de pictogrammes étranges, le cadavre évoque L'Homme de Vitruve, le célèbre dessin de Léonard de Vinci. L'enquête révèle rapidement que cette mise en scène n'est pas le fait de l'assassin mais qu'elle a été voulue dans un dernier sursaut par la victime elle-même, qui cherche par ce moyen à transmettre un message.

critiques

Il existe des livres que l'on achète dans la librairie d'une gare. Cet achat n'étant motivé que par une exigence : que ce livre soit assez léger et captivant pour nous distraire pendant les longues heures confinées dans le wagon. Le 'Da Vinci Code' répond avec brio à toutes ces attentes. On se laisse prendre, malgré notre vigilance, aux rouages bien huilés d'une intrigue policière ficelée d'un amoncellement de fausses pistes. Rien d'étonnant que le cinéma s'intéresse de près à ce roman, qui a déjà gagné ses galons de best-seller. On ne trouvera en effet rien à redire au scénario captivant en tout point. Mais, en donnant la priorité à l'ambiance et au visuel choc, ce roman pèche par la qualité de ses dialogues, souvent empruntés et un peu gauches. Difficile de rendre crédibles les longues digressions, nécessairement explicatives, sur les mythologies païennes et autres croyances qui occupent nos héros, au milieu d'une intrigue policière qui se resserre sans cesse, et où le temps est compté. De même, les personnages sont (trop) brièvement esquissés et perdent quelque peu en profondeur. Gardons-nous toutefois d'une trop grande sévérité. S'il utilise sans originalité réelle les filons du bon polar, Dan Brown avance une théorie spirituelle, auréolée de grands noms du monde artistique, qui transporte le lecteur à travers des siècles de secrets bien gardés au sein de sociétés secrètes, et le conduit successivement dans les différents berceaux de la culture occidentale. On ressort de cette lecture avec une grande soif de connaissance. Une visite au Louvre s'impose et l'on rêve déjà d'un week-end improvisé à Rome ou à Londres sur les traces du Saint-Graal. Bref, le 'Da Vinci Code', fait voyager... mais après tout n'est-ce pas le propre du roman de gare ?

Floriane Pouzol



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 21/03/2006 22:13:20    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Nacha6 ha houwa cha6 -> Litterature -> Livre Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com