Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
«Il n'y a aucune preuve que nos deux compatriotes enlevés en

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/05/2006 06:02:00    Sujet du message: «Il n'y a aucune preuve que nos deux compatriotes enlevés en Répondre en citant

«Il n'y a aucune preuve que nos deux compatriotes enlevés en Irak aient été tués»



Abdelkrim Al Mohafidi et Abderrahim Boualem
Le doute persiste encore sur le sort de Abdelkrim Al Mohafidi et Abderrahim Boualem, les deux Marocains enlevés en Irak. C'est ce qui ressort du dernier communiqué officiel du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération, rendu public mardi soir. L'information avait auparavant circulé comme une traînée de poudre au sujet de l'assassinat des deux employés locaux de l'ambassade du Maroc à Bagdad, enlevés depuis plus de six mois.

Selon le communiqué, il n'y a «aucun indice» prouvant que les deux otages ont été tués. Tout est parti du témoignage d'un dénommé Ziad Khalaf Al-Karabouli, diffusé par l'agence de presse jordanienne. L'homme est présenté comme un terroriste proche du Jordanien Abou Moussâab Al-Zarquaoui, chef du réseau Al-Qaïda en Irak.

L'aveu terrible est relayé par les médias arabes. L'homme a reconnu avoir tué, de deux balles dans la tête, le chauffeur jordanien des deux Marocains enlevés en Irak avant d'exécuter ces derniers en novembre 2005, soit à peine un mois après leur enlèvement. Selon la même source, on apprend que l'acte avait été commandité par le chef du réseau Al-Qaïda en Irak, Abou Moussâab Al-Zarquaoui.

Le communiqué du ministère des Affaires étrangères relève toutefois les témoignages contradictoires de ce témoin de dernière minute.

Dans une première étape, souligne le communiqué, et selon l'agence de presse jordanienne, le dénommé Ziad Khalaf Al-Karabouli a reconnu être " responsable de l'enlèvement des deux ressortissants marocains " Abdelkrim Al Mohafidi et Abderrahim Boualem, employés locaux de l'ambassade du Maroc à Bagdad, que l'organisation précitée " a tués ".

Dans une deuxième étape, la télévision jordanienne a diffusé des déclarations de Ziad Khalaf Al-Karabouli dans lesquelles il a indiqué qu'après avoir enlevé les deux ressortissants marocains, il les a remis à un autre individu, qui à son tour les a livrés au groupe d'Abou Moussâab Al-Zarquaoui appartenant à l'organisation Al-Qaïda, et qu'il ignorait, selon ses déclarations, le sort qui leur a été réservé.

"Devant ces informations qui manquent de précision et dont on peut déduire qu'il n'y a aucun indice ou confirmation prouvant que les deux citoyens marocains ont été tués, les autorités marocaines, précise la même source, affirment suivre cette affaire avec grand intérêt et une profonde préoccupation, et ce depuis le début, et continuer à déployer leurs efforts et à établir les contacts à ce sujet à différents niveaux".

Et le ministère des Affaires étrangères de préciser que "les contacts sont en cours entre les services concernés de la Direction générale des études et de la documentation (DGED) et ses homologues jordaniens pour la vérification des allégations et déclarations du dénommé Ziad Khalaf Al-Karabouli ".

Une position de prudence, recommandée dans ce genre de situation, que le département des Affaires étrangère adopte pour ne pas affoler les familles des deux otages jusqu'à vérification définitive des faits.

Les rumeurs circulaient, depuis quelques semaines déjà, sur le sort tragique qui aurait été réservé aux deux otages marocains, disparus le 20 octobre 2005 alors qu'ils revenaient d'Amman où ils s'étaient rendus pour toucher leur salaire.
La seule information avérée est que l'enlèvement des deux Marocains a été commandité par une organisation terroriste.

"Al-Qaïda Fi Biladi Arrafidayn" (Al-Qaïda en Mésopotamie), la milice islamiste dirigée par Abou Moussâab Al-Zarquaoui, qui a revendiqué leur rapt, n'est d'ailleurs autre que l'organisation qui avait exécuté, pendant le mois de juillet 2005, l'ambassadeur égyptien Ihab Al-Charif et les deux diplomates algériens Ali Belaroussi et Azzedine Belkadi.

Jusqu'au lundi 3 avril 2006, par ailleurs, le ministre égyptien des Affaires étrangères déclarait dans une émission de la télévision égyptienne ne pas détenir d'informations encore sur le sort de la dépouille de son compatriote. "

Nous n'épargnons aucun effort pour retrouver le corps du regretté Ihab Al-Charif. Cependant, vu le chaos qui règne en Irak, je dois admettre que la tâche n'est pas facile ", avait-il répondu à l'interpellation de la veuve du diplomate égyptien tué par les mains d'Al-Qaïda.

Aujourd'hui donc, plus de six mois depuis le rapt des deux employés de l'ambassade marocaine en Irak, les familles des victimes et les millions de Marocains qui ont organisé des marches et des sit-in de soutien en faveur de leur libération restent suspendus aux informations qui pourraient arriver d'Irak sur le sort qui leur est réservé.
source:le matin

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 25/05/2006 06:02:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
lord
G.Moderateur
G.Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 071
sexe:
devise: tsliiiiiim
Localisation: salé/casa
Point(s): 3 067
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 25/05/2006 08:35:26    Sujet du message: Re: «Il n'y a aucune preuve que nos deux compatriotes enlevé Répondre en citant

blanca a écrit:
«Il n'y a aucune preuve que nos deux compatriotes enlevés en Irak aient été tués»

C'est ce qui ressort du dernier communiqué officiel du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération,


ah oui parce que nous avons un ministere des affaires etrangeres Very Happy et un ministre bien sur "qui porte la nationalité americaine" les gwer qd ils perdent de vue un de leurs resortissant kaynouwdou lhaylala, et nous "notre gouvernement" tous ce qu'il fait : wa9fa 7tijajiya, declare par almaghribou yachjoubou bichadda bla bla bla.
a wdiiiiiiiiiiii et ils continuent a nous prendre pour des cons!!! hadi presque un an bach ghbrou douk les pauvres whouma kaygoulou y a pas de signe de leurs mort, eh ben par la meme occasion y a pas de signe de leurs vie non plus!!!!



Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: 09/12/2016 05:45:39    Sujet du message: «Il n'y a aucune preuve que nos deux compatriotes enlevés en

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com