Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Pédophilie. Double scandale

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
romeosso
Journaliste
Journaliste

Hors ligne

Inscrit le: 23 Fév 2006
Messages: 789
sexe:
devise: Le rire est une chose sérieuse avec laquelle il ne faut pas plaisanter
Localisation: almania
Point(s): 789
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 02/06/2006 16:00:33    Sujet du message: Pédophilie. Double scandale Répondre en citant

Coupable d'avoir sodomisé deux fillettes de 5 et 11 ans, Abdelhafid Chichkli n'a écopé que de… un an et demi de prison ! Vu la jurisprudence, ce verdict est au moins aussi scandaleux que le crime lui-même.


Il est vrai que le wali de Marrakech, Mounir Chraïbi, a annoncé, il y a à peine quelques mois, sa nouvelle politique de “zéro tolérance” concernant le tourisme sexuel et la pédophilie. Il est tout aussi vrai que la police paraît surveiller activement les rues de la ville ocre, poursuivant maquereaux, prostituées et clients. Des Néerlandais, des Français, des Allemands sont tour à tour présentés devant les tribunaux et leurs affaires sont instruites par des procureurs zélés. C'est dans ces mêmes tribunaux que des juges donnent encore la sensation de ne pas prendre réellement au sérieux les crimes commis à l'encontre d'enfants alors que les médias ont attiré l'attention des autorités sur ce problème, comme par exemple 2M dans ce reportage d'avril qui a brisé le silence.


Cette choquante absence de volonté de certains juges de condamner sévèrement les pédophiles pour leurs crimes, a été récemment démontrée par l'affaire de Abdelhafid Chichkli, 45 ans, vendeur de cacahuètes de son état. Ce dernier a violé et sodomisé deux petites filles dans le quartier d'Azli à Marrakech. Les détails de ce dossier sont rebutants. Les victimes de Chichkli étaient âgées de 5 et 11 ans, ce qu'il leur a fait est cauchemardesque pour toute personne saine d'esprit. Cependant, le juge Zahlane, président de la chambre pénale de première instance relevant de la Cour d'Appel de Marrakech, a condamné Chichkli à seulement un an et demi de prison ferme pour ce crime horrible ! Mais que s'est-il vraiment passé ?

Chronique d'un acte odieux


Le 21 novembre 2005, "Habiba", 5 ans, est en train de jouer sur un tas de sable avec son amie “Amina”, plus jeune qu'elle d'un an. Vers 18h30, Abdelhafid Chichkli vient voir les deux petites filles et leur demande de l'accompagner. Comme elles refusent et commencent à pleurer, Chichkli frappe la petite Amina et emmène de force Habiba chez lui, dans son jardin. Là-bas, à l'abri du regard des voisins, sur une chaise, il viole et sodomise la petite fille. “Un monsieur m'a fait didi”, ce sont les premiers mots de Habiba en rentrant chez elle. Sa mère Fatiha s'évanouit quand elle voit sa fille qui souffre et pleure. Elle réagit rapidement, prend l'enfant par la main, et lui demande de la conduire là où s'est passé l'acte. Fatiha raconte : “J'ai frappé à la porte et appelé pendant dix minutes mais personne n'a ouvert. Puis j'ai dit à mon fils : ‘va appeler la police !’ On a dû entendre ce que je venais de dire de l'intérieur, puisque, à ce moment-là, on a ouvert la porte”. Elle ajoute : “Avant même d'ouvrir la bouche, il [Chichkli] m'a dit : 'Lahla yi tayah alina chi batal'. Il a nié avant même qu'on l'accuse de quoi que ce soit !”

La mère ne peut retenir ses larmes quand elle se remémore ce qui s'est passé, même après tout ce temps. “J'étais folle de rage, j'ai poussé Chichkli et je me suis introduite dans le jardin. Là j'ai vu la chaise, exactement celle que ma fille avait décrite et j'ai su que c'était vrai !”. Le même jour, Fatiha se rend à la police puis montre Habiba à un médecin. On constate que la petite fille a été sodomisée. “Nous avons trouvé du sperme dans son anus et des blessures à l'orifice, ses mains étaient écorchées montrant de quelle manière brutale il la tenait quand il l'a violée”. Des mots insupportables à entendre pour une mère...

Peine légère “faute de témoins”

Le certificat du médecin et la description précise du viol par la petite Habiba apparaissent comme preuves irréfutables de la culpabilité de Chichkli, en termes d'actes pédophiles et viol de mineur. Selon l'article 485 du Code Pénal, ce crime est puni d'une peine minimale de 10 ans de prison et maximale de 20 ans. Cependant le juge Zahlane a condamné le violeur à seulement un an et demi de prison. “C'est incroyable !”, se révolte Najat Anwar, présidente de l'association anti-pédophilie “Touche pas à mon enfant”. Selon l'avocat de TPAME, maître Mustapha Errachidi, le juge a rendu un verdict assez clément parce qu'il n'y avait pas de témoins. Mais il n'y en a presque jamais dans les affaires de viol. Najat Anwar se demande : “Le juge doit libérer le criminel s'il trouve qu'il n’y a pas assez de preuves, mais s' il est convaincu de sa culpabilité, pourquoi le condamner à cette peine légère ?”

Bien pire encore, l'année et demie que va passer Chichkli en prison - si la sentence n'est pas revue en appel - n'est pas pour le seul viol de la petite Habiba. Au même procès, il a été aussi reconnu coupable du viol de Aïcha, 11 ans, sourde et muette. Le cas de Aïcha ressemble à celui de Habiba au détail près. Le 28 novembre 2005 (seulement une semaine sépare les deux crimes), Chichkli emmene de force la petite handicapée dans son jardin. Suivant le même procédé que pour Habiba, une fois de plus il la viole et la sodomise.

La police “oublie” d’ef-fectuer un test ADN


Après son second crime, Abdelhafid Chichkli se cache et n'est arrêté que le 16 février 2006. Pourquoi le violeur n'a-t-il pas été appréhendé immédiatement alors que Fatiha a dénoncé le viol de sa fille le 21 novembre ? Certes, la police recherche Chichkli chez lui et dans sa boutique, mais quand la famille de ce dernier déclare qu'il n'est pas présent à la maison, elle arrête les recherches. Mais “qu'il ait violé Aïcha de la même manière et au même endroit que la petite Habiba, indique qu'il n'avait pas réellement quitté son domicile”, commente un connaisseur du dossier. Finalement, si la police avait pris au sérieux les déclarations de Fatiha, elle aurait évité un second crime.

Pourquoi la police n'a-t-elle pas procédé à des tests d'ADN, une procédure standard dans ce genre de cas en Europe et aux Etats-Unis ? S'agissant d'un cas de viol (de mineures), en l'absence de témoins (c'est généralement le cas) et puisqu'il s'agit souvent de la parole de la victime contre celle de l'accusé, seule l'analyse de l'ADN peut aider à prouver le délit. Or, “le Maroc possède les moyens de faire ces tests d'ADN, et si la police ne les utilise pas pour ce genre de dossiers, alors quand les utilise-t-elle ?”, s'indigne Aniko Boehler, la coordinatrice d'une ONG de lutte contre la pédophilie à Marrakech.

Quelles preuves le juge a-t-il entre les mains contre Abdelhafid Chichkli ? Pas une seule, scientifiquement étayée, mais deux petites filles ont prouvé qu'elles ont été violées. Aïcha a eu recours au langage des signes et des dessins (lire encadré) et les deux ont reconnu leur violeur au poste de police au moment où il a été aligné avec six autres hommes. Les détails concernant les deux cas sont identiques mais le juge n'y a vu aucune raison d'infliger la peine maximale (ni même la minimale) à Chichkli ! “Comment voulez-vous que nous protégions nos enfants si les juges ne nous aident pas”, commente Najat Anwar.

Le père de Aïcha est perplexe. Sa fille a complètement changé depuis le traumatisme : “Elle est devenue paranoïaque, ne peut supporter la présence d'un homme autour d'elle et accepte difficilement de sortir de la maison”. se lamente-t-il. Fatiha, la mère de la petite Habiba, constate les mêmes symptômes chez sa fille. Au moment du viol, la petite a contracté un trichomonas, une maladie sexuellement transmissible qui ne peut être que traitée et non guérie... Il est sûr que les deux petites filles vont souffrir physiquement et psychiquement des effets de ce crime qu’elles ont subi, longtemps après que leur tortionnaire aura quitté la prison de Boulemharez à Marrakech. Sauf si en appel, justice est faite.

Dessins. Le témoignage des signes


Les deux petites victimes de Abdelhafid Chichkli ont toutes les deux décrit ce qui leur était arrivé par le dessin. Cet expert, qui préfère garder l'anonymat, ne cache pas son : “étonnement face au courage de cette enfant qui a pu, à travers le dessin, mettre en scène la terrible et barbare agression sexuelle dont elle a été victime !” Il explique: “Généralement les enfants, quand ils subissent ce genre de sauvagerie, la refoulent ou
répriment le détail des événements, car c'est tellement humiliant et blessant qu'il en devient intolérable de reconnaître le fait”. Le psychanalyste affirme aussi que les dessins de Habiba et Aïcha concordent exactement et ne laissent planer aucun doute sur le fait que toutes deux ont été victimes du même pédophile. On voit exactement comment elles ont été pénétrées par derrière. C'est très inquiétant du fait que les dessins sont crus et choquants, et parce que, selon le psychiatre, elles ont dessiné la scène de façon “somatique et ludique”. Les images tendent vers un : “refoulement, qui donne lieu à un retournement de l'agression envers soi-même”. Inquiétant.


Dessin exécuté par Habiba, 5 ans,
violée par Abdelhafid Chichkli, à la
demande d’un psychiatre. (DR)

tel quel

"Plus on aime, plus on souffre. La somme des douleurs possibles pour chaque âme est proportionnelle à son degré de perfection..."



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 02/06/2006 16:00:33    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com