Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Suite à son intrusion dans l¹«Ifta¹a» au Maroc : Al Quardaou

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 26/09/2006 11:16:13    Sujet du message: Suite à son intrusion dans l¹«Ifta¹a» au Maroc : Al Quardaou Répondre en citant

Suite à son intrusion dans l¹«Ifta¹a» au Maroc : Al Quardaoui fustigé par les oulémas intrus


Le Conseil supérieur des oulémas (C.S.O) n¹est pas du tout content du comportement de Youssouf Al Quardaoui, mufti attitré de la chaîne satellitaire AL JAZEERA, et il le fait savoir.

Réuni samedi dernier en session extraordinaire pour débattre de la fatwa qu¹il s¹est permis de proclamer au sujet des prêts bancaires avec taux d¹intérêt pour l¹acquisition de logements, fatwa relayée médiatiquement par le quotidien Attajdid, proche du PJD, le Conseil a tancé le cheikh Al Quardaoui et considère qu¹il a outrepassé les limites de la bienséance et commis de grossières erreurs en matière de savoir et d¹éthique.
Dans un communiqué diffusé à l¹issue de cette réunion, le Conseil supérieur des oulémas a tenu à rappeler les vérités au plan historique et à celui du savoir et de la connaissance, et en tout premier lieu, l¹attachement des Marocains à leurs traditions aux niveaux du savoir et de la connaissance, ce qui explique leur vie communautaire sous la banière de l¹Islam, leur communion autour d¹Imarat Al Mouminine, et leur unanimité autour de l¹unicité du culte, de la foi et du comportement.
Aussi, ajoute le communiqué, d¹éminents érudits et hommes du savoir et de la connaissance ont-ils émergé avec des ouvrages qui font référenceŠ
Quand ils émettaient une fatwa, ils ne perdaient jamais de vue les spécificités du Maroc, encore moins les composantes identitaires de ses habitants, s¹inspirant plutôt des positions du rite malékite qu¹ils ont adopté de manière unanime, prenant en considération leurs us et coutumes tout autant que les traditions de leurs aïeuls, n¹étant aucunement indisposés par ceux qui émettent des opinions différentes.
De ce fait, l¹Instance chargée de l¹ifta¹a au C.S.O se dit consciente des dangers que recèle ce flux médiatique, qui a ouvert les vannes de la fatwa, en sorte que le premier venu s¹y adonne. C¹est d¹autant plus inquiétant qu¹elle est à présent entre les mains de prétentieux, dont certains ont fait mauvais usage du savoir contre l¹intérêt des gens. Et le communiqué d¹ajouter :
«Caressant le leadership en matière d¹érudition, ils en ont fait un tremplin, se donnant le droit d¹émettre une fatwa pour la population du Maroc et se proclamant leur imam, feignant d¹ignorer que le Maroc regorge d¹institutions en la matière et d¹érudits avérés, faisant fi ainsi des us et coutumes auxquels se réfèrent les Oulémas dans le passé lointain et immédiat.
C¹est donc une condamnation ferme et sans équivoque des man¦uvres fomentées par le Mouvement de l¹unité et de la réforme (MUR), brain trust idéologique du PJD qui a pris l¹initiative d¹inviter Al Quardaoui au Maroc et de lui donner l¹occasion de s¹ingérer dans les affaires intérieures du pays, au nom de la solidarité au sein de cette «internationale islamiste».
Au Maroc, la fatwa est confiée à une institution. Nulle autre partie, individus ou groupes, ne peut y interférer.
Quant au Mufti qui a autorisé les Marocains à contracter des crédits au logement, force est de constater que dans sa fatwa, il a outrepassé les limites de la bienséance, et commis de grossières erreurs en matière de savoir et de l¹éthique, et en premier lieu celle qui consiste à empiéter sur le droit des oulémas du Maroc à émettre des fatwas au service de leurs compatriotes, transgressant de la sorte les normes de la fatwa telles que pratiquées par les anciens oulémas. Ces derniers exigeaient du Mufti de n¹émettre des fatwas que s¹il appartenait au pays concerné dont il cernait la situation et les circonstances dans leurs moindres détails. Or, ce mufti est loin du Maroc dont il ignore la réalité, les us et les coutumes, ses ouléma sont mieux placés pour le connaître et ses institutions religieuses sont seules habilitées à émettre des fatwas sur les questions intéressant les Marocains. Ce mutfi a également porté préjudice au Maroc et aux Marocains en faisant un parallèle entre le Royaume et les pays d¹immigration.
Tout en fustigeant cet étrange comportement, l¹Instance chargée de l¹Ifta¹a dénonce cette position qui ne peut émaner que d¹une personne n¹ayant pas présente à l¹esprit toute l¹attention requise, ou encore de toute personne qui, sous le couvert de défendre les autres, agit en réalité à son propre profit».

source : al bayane

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 26/09/2006 11:16:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com