Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Témoignage de l¹adjudant Ait M¹hamed sur les camps de la hon

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 14/09/2005 06:34:04    Sujet du message: Témoignage de l¹adjudant Ait M¹hamed sur les camps de la hon Répondre en citant

L¹adjudant Mohamed Ait Mhamed, libéré le 18 août dernier parmi le groupe des 404 anciens détenus, a affirmé que lui et ses « compagnons « ont « gagné le pari en dépit du fait que l¹Algérie et le polisario aient porté atteinte à (leur) intégrité physique et morale «.
Détenu le 21 août 1987 lors de l¹opération Aousserd, l¹adjudant Mohamed Ait Mhamed, élément du 4e bataillon du 11e régiment, a appelé à la réparation des préjudices qu¹il a subis 18 années durant et à la poursuite en justice des auteurs de ce drame humanitaire.
L¹adjudant Ait Mhamed invite la communauté internationale à ¦uvrer pour que «les criminels du polisario et de l¹Algérie soient présentés devant un tribunal international» et pour que les familles marocaines séquestrées dans les camps de Tindouf soient libérées.
Il a confié à la MAP que «ce qui (le) réconforte le plus, en dépit de l¹amertume qu¹(il) a ressentie, c¹est que le Sahara est et restera toujours Marocain», exprimant sa profonde conviction que l¹intégrité de cette partie du territoire marocain «ne sera jamais menacée».
Il souligne, dans ce même ordre d¹idées, que le peuple algérien, avec lequel les détenus marocains sont entrés en contact à maintes reprises «n¹est pour rien» dans le drame humanitaire qu¹il ont subi et que ce sont plutôt les dirigeants algériens qui tentent de porter atteinte au Maroc. Tout le monde est conscient que le polisario n¹existerait même pas sans l¹appui de l¹Algérie, note-t-il. «Je discutais un jour dans les camps avec un enfant qui m¹a littéralement dit: nous savons qu¹il n¹y aura jamais d¹indépendance, l¹Algérie est en train de se jouer de nous». S¹ils le pouvaient et sans l¹aide logistique et tactique algériennes, poursuit-il, les sahraouis marocains regagneraient tous sans exception leur pays.
Ce natif de Ouarzazate, qui a intégré l¹armée en 1975, a été détenu alors qu¹il était blessé par une balle qui a éclaté dans son mollet déformant une partie du muscle.
«Cette cicatrice me le rappellera à jamais», soupire-t-il, montrant sa jambe traversée par une suture mal cousue et d¹autres cicatrices et traces de brûlures.
«Mon état psychique s¹est détérioré plus que mon état physique», fait-il savoir, notant qu¹il ne s¹est jamais préoccupé outre-mesure des blessures de balles ou de torture «parce qu¹elles guérissent vite».
Ce qui est plutôt insupportable dans les camps de la honte est la torture psychologique : insultes quotidiennes, offenses, humiliations et autres injures, précise-t-il.
A propos des interrogatoires, Ait Mhamed, soutenu par ses camarades Khamrich Lakbir, Naciri Bouazza, Makouchi Kacem et Hmimou Lahoucine qui rebondissent de temps en temps sur un fait ou un détail, rappelle que la prison «Rabouni» qui est une sorte de centre d¹accueil des détenus a été, avec les centres de détention «9 juin» et «Arrachid», le théâtre de plusieurs massacres et exactions.
Outre les personnes exécutées, dont certaines ont été poignardées, écrasées par des véhicules ou encore broyées par des engins de travaux, d¹autres détenus s¹en sont sortis avec des invalidités ou des maladies chroniques.
S¹agissant de l¹approvisionnement mensuel en denrées, l¹adjudant parle de «survie alimentaire». Est-il possible qu¹un kg de sucre, un kg de lentilles et de riz, une petite boîte de filets de maquereau en conserve et trois quarts de litre d¹huile de table soient suffisants pour un adulte pendant plus d¹un mois ? s¹est-il interrogé.
«Pour tout vous dire, renchérit-il, on arrondissait nos fins de mois en subtilisant les denrées alimentaires aidés en cela par certains éléments du «polisario» qui ne partagent plus les thèses des séparatistes et attendent le jour où ils pourront s¹évader pour regagner la mère patrie.

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 14/09/2005 06:34:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com