Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
L'euro au plus haut depuis deux ans face au dollar

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SadPiano
Docteur
Docteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 5 098
Membre: 7lay9i
sexe:
devise: لا إله إلا الله محمد رسول الله
Localisation: [[ S. W . S]]
7altek lyoum?: Mcalmé
Point(s): 5 361
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 22/03/2007 10:22:34    Sujet du message: L'euro au plus haut depuis deux ans face au dollar Répondre en citant

L'euro au plus haut depuis deux ans face au dollar, dopé par la Fed
(22/3/2007)



L'euro a atteint ses plus hauts niveaux depuis deux ans face au dollar mercredi, tirant parti des propos de Réserve fédérale américaine (Fed), qui a cessé d'évoquer la probabilité d'un nouveau tour de vis monétaire aux Etats-Unis.

PHOTO: des billets en euros et en dollars dans un bureau de change.

La monnaie européenne a progressé après la publication du communiqué de la banque centrale américaine, vers 18H15 GMT, montant jusqu'à 1,3388 dollar, au plus haut depuis la mi-mars 2005. La Fed a comme attendu laissé inchangé mercredi son principal taux directeur à 5,25%. Mais, tout en soulignant que l'inflation demeurait sa "préoccupation prédominante", elle "a indiqué espérer que les pressions inflationnistes allaient se modérer", a relevé David Solin, analyste de Foreign Exchange Analytics.
Surtout, le comité de politique monétaire de la Fed (FOMC) a cessé de parler de "resserrement" pour évoquer un "ajustement monétaire" à l'avenir, ce qui ôte l'allusion directe à une hausse des taux qu'il privilégiait jusqu'à présent. "La Fed a pris de nombreuses personnes par surprise", a ainsi lancé Alan Bush, analyste d'AG Edwards.

"Elle semble avoir abandonné son +biais haussier+ et les taux d'intérêt américains pourraient désormais aussi bien être relevés qu'abaissés", a embrayé Jay Bryson, analyste chez Wachovia. La déclaration de la Fed contrastait avec celle du président de la Banque centrale européenne (BCE) Jean-Claude Trichet, qui a insisté mercredi sur les risques d'inflation dans la zone euro et jugé les taux d'intérêt modérés, confortant l'idée que la BCE n'en avait pas fini avec ses hausses.

Après sept tours de vis en quinze mois, le principal taux de la zone euro est désormais fixé à 3,75% et de nombreux économistes parient sur un nouveau geste d'un quart de point au deuxième trimestre qui le hisserait à 4%. Si la Fed ne relevait plus ses taux, ou se mettait à les baisser, au moment où ceux de la zone euro continueraient d'augmenter, le différentiel de taux entre les deux devises devrait mécaniquement se rétrécir, et profiter à l'euro, rendu alors plus attractif.

Or depuis la publication du communiqué de la Fed, "le scénario d'une baisse des taux lors de sa prochaine réunion en juin semble davantage probable", a estimé Dustin Reid, d'ABN Amro. Pour l'analyste, l'euro pourrait ainsi continuer à progresser pour évoluer à court terme autour de 1,35 ou 1,36 dollar. La Fed a par ailleurs pris note du ralentissement de la croissance américaine, jugeant "mitigés" les récents indicateurs américains tout en indiquant que l'ajustement se poursuivait dans le secteur de l'immobilier résidentiel.

"Si la Fed garde comme préoccupation la hausse de l'inflation, elle est désormais également inquiète de la croissance et pourrait baisser ses taux si les problèmes du secteur immobilier s'aggravaient", a estimé Rafaël Martorell, de BNP Paribas. De nombreux analystes craignent en effet que les difficultés des instituts spécialisés dans les prêts à risques ("subprime"), accordés facilement aux ménages peu solvables, ne s'étendent au reste du secteur bancaire, voire à l'ensemble de l'économie américaine par le biais de la consommation.

"Les problèmes de l'immobilier ne sont pas finis, et pourraient bientôt toucher de nombreux ménages américains", a pronostiqué Rafaël Martorell. "Le marché pourrait ainsi bientôt anticiper d'autres mauvaises nouvelles aux Etats-Unis, et une baisse des taux américains, qui pourrait faire s'envoler l'euro jusqu'à 1,40 dollar d'ici la fin de l'année", a-t-il estimé.

AFP

hbal bladi wla 3e9el bladat nass


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/03/2007 10:22:34    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com