Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Quinze marins britanniques capturés dans le Golfe

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SadPiano
Docteur
Docteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 5 098
Membre: 7lay9i
sexe:
devise: لا إله إلا الله محمد رسول الله
Localisation: [[ S. W . S]]
7altek lyoum?: Mcalmé
Point(s): 5 361
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 24/03/2007 13:38:38    Sujet du message: Quinze marins britanniques capturés dans le Golfe Répondre en citant

Quinze marins britanniques capturés dans le Golfe
(24/3/2007)



Quinze marins britanniques ont été capturés vendredi par des navires iraniens dans le Golfe, un incident qui a provoqué un échange d'accusations entre l'Iran et la Grande-Bretagne, deux pays aux relations déjà tendues.

Photo: des gardes-côtes irakiens patrouillent au large du port de Bou Chahr dans le sud de l'Irak le 23 mars 2007

L'Iran a affirmé dans la soirée que les marins britanniques étaient "entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes", alors que, selon Londres, ils ont été capturés à l'intérieur même des eaux territoriales irakiennes.

Londres a immédiatement haussé le ton contre Téhéran. La ministre britannique des Affaires étrangères, Margaret Beckett, a demandé à l'Iran une "explication complète" après cette capture.
Mais le ministère iranien des Affaires étrangères a démenti la version des faits britannique, affirmant que les marins étaient "entrés illégalement dans les eaux territoriales iraniennes".

Cet incident est survenu sur fond de tension accrue entre l'Iran et la communauté internationale, en raison du refus de Téhéran de suspendre ses activités d'enrichissement d'uranium.

Une nouvelle résolution visant à alourdir les sanctions déjà imposées à l'Iran doit être soumise samedi au vote au Conseil de sécurité de l'ONU.

La chargée d'affaires britannique, Kate Smith, a été convoquée au ministère iranien des Affaires étrangères pour y recevoir "la ferme protestation de l'Iran", a indiqué le ministère qui a demandé des "explications immédiates à Londres à propos de la violation des eaux territoriales iraniennes et insisté sur la nécessité de ne plus recommencer".

Peu avant, l'ambassadeur d'Iran à Londres, Rasoul Movahedian, avait été convoqué au Foreign Office pour ce que Mme Beckett a qualifié d'entretien "rapide mais poli" avec le sous-secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, sir Peter Ricketts.

Téhéran s'est vu clairement signifier que "nous voulons le retour immédiat, sain et sauf de notre personnel et de leur équipement", a déclaré Mme Beckett.

Elle a souligné que les marins, capturés à bord de deux bateaux alors qu'ils inspectaient un navire marchand, opéraient en accord avec la résolution du Conseil de sécurité de l'ONU qui autorise la présence de la Force multinationale en Irak.

Ils soutenaient "le gouvernement irakien pour arrêter la contrebande", a-t-elle ajouté.

Washington a affirmé "suivre attentivement" la situation.

Les marins "doivent être relâchés et je pense que c'est ce à quoi tout le monde se consacre", a déclaré la secrétaire d'Etat américaine Condoleezza Rice avant de quitter Washington pour une nouvelle tournée au Proche-Orient.

Le contre-amiral britannique Nick Lambert, chargé des opérations dans la région, a affirmé qu'il n'y avait "aucun doute dans (son) esprit" sur le fait que le personnel capturé peu après 9h00 locales se trouvait "dans les eaux territoriales irakiennes".

S'exprimant depuis la frégate HMS Cornwall, d'où étaient partis les marins, il a cependant reconnu que "la limite et la définition des eaux territoriales dans cette partie du monde était très compliquée", et a dit espérer qu'il s'agissait "d'une simple méprise".

Il a ajouté que, selon un hélicoptère dans la zone, "les bateaux avaient été conduits le long du Chatt al-Arab vers une base iranienne. Nous savons qu'il n'y a pas eu de bataille, il n'y a pas eu d'armes engagées", a-t-il ajouté.

Selon Téhéran, les soldats britanniques "ont été arrêtés par les garde-frontières pour enquête et examen".

Le Chatt al-Arab est le fleuve frontalier entre l'Iran et l'Irak qui a longtemps représenté une source de conflit entre les deux pays.

Les tensions entre Londres et Téhéran sont vives, en raison notamment du rôle prêté à l'Iran dans le sud de l'Irak, où sont déployées les troupes britanniques.

Encore vendredi matin, le lieutenant-colonel Justin Maciejewski, responsable de la base britannique au palais de Bassorah (sud de l'Irak), avait accusé l'Iran d'y financer et armer les insurgés.

AFP

hbal bladi wla 3e9el bladat nass


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 24/03/2007 13:38:38    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com