Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Innahoum La Ghafiloune

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
SadPiano
Docteur
Docteur

Hors ligne

Inscrit le: 26 Aoû 2005
Messages: 5 098
Membre: 7lay9i
sexe:
devise: لا إله إلا الله محمد رسول الله
Localisation: [[ S. W . S]]
7altek lyoum?: Mcalmé
Point(s): 5 361
Moyenne de points: 1,05

MessagePosté le: 03/04/2007 12:18:00    Sujet du message: Innahoum La Ghafiloune Répondre en citant




Soeur Marie Simon-Pierre: "Intérieurement, j'étais persuadée que j'étais guérie"


Soeur Marie Simon-Pierre a livré vendredi à Aix-en-Provence le récit de sa guérison en juin 2005, qu'elle attribue à "l'oeuvre de Dieu, par l'intercession de Jean Paul II", en déclarant: "Je me suis sentie complètement transformée (...), j'étais persuadée que j'étais guérie".
La religieuse affronte pour la première fois une forêt de caméras et de micros. Jean Paul II, brièvement rencontré à Rome en mars 1984 lors d'un pèlerinage, lui "donne la force", dit-elle, d'affronter les médias.
Son témoignage est un élément-clef du procès en béatification du pape défunt, ouvert en juin 2005 et dont la première étape s'achève solennellement lundi à Rome.
Atteinte d'une maladie de Parkinson diagnostiquée en juin 2001, soeur Marie Simon-Pierre raconte ses difficultés croissantes à écrire, marcher ou conduire. Elle tenait pourtant à assurer son travail de surveillante d'un service de 40 lits à la maternité catholique de l'Etoile, à Puyricard (Bouches-du-Rhône).
"Le courage de Jean Paul II (atteint lui-même de Parkinson, ndlr) m'a beaucoup aidée", se souvient-elle, à maintenant 46 ans.
Un court voile blanc, des lunettes, elle sourit constamment. Sa voix est ferme malgré des pointes d'émotion.
"J'avais 17 ans quand il a été élu pape, c'est un peu mon pape". Quand il apparaissait à la télévision, les derniers temps de sa vie, elle ne le regardait plus: les images de ce qui l'attendait, étaient trop dures. A Pâques 2005, le sachant mourant, elle se prépare quand même à le voir mais "un imprévu dans le service" l'en empêche. Il meurt le 2 avril.

"J'ai eu l'impression de perdre un ami, quelqu'un qui me donnait la force d'avancer". Sa maladie alors s'aggrave, elle vit "deux mois terribles". Elle prie, les autres Petites soeurs des maternités catholiques aussi, "par l'intermédiaire de Jean Paul II".
"Le 2 juin, je n'en pouvais plus. Je ne voulais pas que mon service parte à la dérive à cause de moi. Je suis allée voir ma supérieure, soeur Marie-Thomas, lui demander de me remplacer. Elle m'a tendu un crayon pour me demander d'écrire +Jean Paul II+".
Elle écrit "comme pour le supplier" d'une écriture "quasiment illisible". Les deux femmes prient. La supérieure lui demande de tenir jusqu'en septembre et assure: "Jean Paul II n'a pas dit son dernier mot. Marie t'attend à Lourdes" où soeur Marie Simon-Pierre devait aller en août.
Elle regagne sa chambre, a "l'impression d'entendre une voix disant +prends ton stylo et écris+", se dit "c'est drôle, ton écriture est très lisible" puis s'endort.
"Je me suis réveillée à 4H30, d'un bond, je me suis sentie complètement transformée, je n'étais plus la même intérieurement. C'est difficile à expliquer, trop fort, trop grand, un mystère". Elle descend prier, "envahie d'une grande paix".
A 6H00, elle marche pour rejoindre les autres soeurs: "je me suis aperçue que mon bras gauche balançait, je suis arrivée rayonnante". C'est sa semaine de lecture, elle va à l'ambon --"intérieurement j'était persuadée que j'étais guérie"--, son visage est transformé, lui diront les religieuses. A l'une, elle montre sa main gauche: "regarde, elle ne tremble plus. Jean Paul II m'a guérie".
Puis elle écrit --"mon stylo courait sur le papier, ma main glissait sur la feuille"--, remplace sans problème une employée malade dans son service. A midi, elle arrête son traitement. Le 7 juin, elle voit son neurologue qui se dit "ébahi".
Les actes du procès mené par le diocèse d'Aix-en-Provence sur sa guérison seront transmis à la Congrégation pour la cause des saints à Rome, qui choisira s'il les communique au pape Benoît XVI pour qu'il tranche sur son caractère miraculeux.


Alhamdoulilah ala ne3mat l ISLAM


hbal bladi wla 3e9el bladat nass


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 03/04/2007 12:18:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com