Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Onze Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lord
G.Moderateur
G.Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 071
sexe:
devise: tsliiiiiim
Localisation: salé/casa
Point(s): 3 067
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 15/05/2007 14:43:00    Sujet du message: Onze Palestiniens ont été tués dans la bande de Gaza Répondre en citant

Au moins onze Palestiniens ont été tués dans des tirs - dont huit lors d'un accrochage entre Hamas et Fatah - dans la bande de Gaza. Il s'agit des pires affrontements depuis que les factions rivales ont formé un gouvernement d'union pour mettre un terme au bain de sang qui menace de dégénérer en une guerre civile.

Huit membres de la garde présidentielle de Mahmoud Abbas ont été tués dans une embuscade tendue par le Hamas, alors qu'ils se portaient au secours de leurs camarades attaqués au mortier et à la roquette par les militants islamistes au point de passage de marchandises de Karni, à la frontière avec Israël.

Peu après, avec l'accord des Israéliens, quelque 450 combattants du Fatah, qui suivaient un entraînement en Egypte, ont traversé la frontière entre ce pays et la bande de Gaza au point de passage de Rafah pour venir prêter main forte aux forces loyales au président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a-t-on appris de source informée.

Par ailleurs, toujours près de Karni, une patrouille israélienne a ouvert le feu sur deux Palestiniens qui s'approchaient de la clôture de sécurité et tué l'un d'entre eux, a déclaré un porte-parole militaire israélien.

A Gaza, deux individus, dont un officier des services de sécurité membre du Fatah, ont été tués dans une fusillade à proximité de leur base. Le Fatah a imputé l'accrochage au Hamas.

Les dirigeants palestiniens ont renouvelé leurs appels au calme, d'autant plus que ce mardi est un jour de deuil dans les territoires, la "Naqba", à l'occasion de l'anniversaire de la création de l'Etat d'Israël en 1948.

Abbas a ainsi demandé aux factions rivales de "garder totalement leur calme, de sorte que les Palestiniens puissent revenir sur la voie des réformes et du développement, afin de réduire le chômage et le cycle de la pauvreté".

Lundi soir, les différentes factions palestiniennes avaient réaffirmé qu'elles feraient tout pour mettre fin aux affrontements qui avaient alors déjà fait 10 morts depuis vendredi, mais cet appel est resté sans effet.

"COUP DE GRÂCE" À L'ACCORD DE LA MECQUE ?

Le siège du ministère palestinien de l'Intérieur et des positions de la Force exécutive du Hamas du Premier ministre Ismaïl Haniyeh ont également été pris pour cibles dans la matinée. Ces attaques, imputées par les islamistes aux hommes du Fatah, n'ont pas fait de victime.

Face à cette nouvelle flambée de violence, le ministre de l'Intérieur, Hani al Kaouasmi, a démissionné lundi.

Universitaire sans affiliation politique et quasiment sans expérience sur les questions de sécurité, il avait été choisi comme une solution de compromis entre les islamistes du Hamas et les nationalistes du Fatah pour diriger le ministère de l'Intérieur au sein du gouvernement d'unité nationale mis en place à la mi-mars. Ce poste avait été le plus difficile à attribuer.

Le ministre de l'Intérieur est censé superviser les forces de sécurité. En pratique, la plupart des services sont fidèles au Fatah de Mahmoud Abbas, hormis la puissante Force exécutive du Hamas.

La démission de Kaouasmi fait planer une ombre supplémentaire sur l'avenir du gouvernement unitaire.

Au sein du mouvement nationaliste du président Abbas, on juge les tensions si élevées que le gouvernement d'unité nationale pourrait être menacé d'éclatement dans les prochains jours s'il n'est pas mis fin aux effusions de sang.

"Nous craignons que certains ne veuillent infliger le coup de grâce à l'accord de La Mecque", a déclaré Abdel Hakim Aouad, un responsable du Fatah, en évoquant l'accord de coalition obtenu sous médiation saoudienne, qui incluait en outre des engagements pour en finir avec le chaos.

"Nous ferons tout pour éviter cela car si ça se produit, ce sera une catastrophe pour la situation intérieure et la région connaîtra un bain de sang."

Source : Reuters.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 15/05/2007 14:43:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com