Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Projet bouregreg : Les travaux suivent le calendrier tracé

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
lord
G.Moderateur
G.Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 071
sexe:
devise: tsliiiiiim
Localisation: salé/casa
Point(s): 3 067
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 23/05/2007 18:25:46    Sujet du message: Projet bouregreg : Les travaux suivent le calendrier tracé Répondre en citant



Le démarrage de la construction des plateformes du tramway pour bientôt
Il y a 500 jours, le premier coup de pioche avait été donné pour le projet d'aménagement de la vallée du Bouregeg. Pour les responsables de l'Agence, l'occasion est propice pour faire le point sur ce qui a été fait, voir l'état d'avancement des travaux et les perspectives de ce chantier, qui hissera la capitale du Royaume au rang des grandes métropoles internationales.



Une visite sur le terrain a été organisée jeudi dernier dans cet objectif, ce qui a permis aux journalistes de constater de visu la marche des travaux et de prendre la juste mesure de ce qui a été réalisé.

Essakel Lemghari, le directeur général de l'Agence, s'est fait un devoir de répondre aux questions et aux interrogations de la presse. Toute au long de la visite, ce responsable se voulait rassurant et défendait avec conviction le bilan de près d'an et demi de travail sur le terrain.

C'est ainsi que M.Essakel n'a pas manqué de mettre en avant le progrès enregistré dans la réalisation du projet, notamment la séquence Bab Al Bahr. Il a mis l'accent sur le délai relativement court durant lequel ont été réalisés la marina fluviale et les débarcadères sur la rive de Rabat. Selon lui, les travaux d'ingénierie relatifs à ces deux réalisations, menés par des sociétés marocaines, se sont déroulés dans de bonnes conditions. Les techniques les plus modernes ont été mises à contribution, telles que la technique des parois moulées pour une partie de la marina.

D'ailleurs, la réalisation de cet ouvrage en sept mois a nécessité une enveloppe budgétaire de 170 MDH. Les travaux du projet vont bon train donc, selon Essakel, qui annonce officiellement le démarrage des travaux de déviation des réseaux souterrains pour la construction des plateformes de tramway. Le même responsable a précisé à cet égard que les travaux pourraient occasionner une gêne temporaire sur les axes concernés par les chantiers.

Concernant le cas de certains terrains se trouvant sur le plan de passage du tramway et qui ne seraient pas encore assainis, le responsable n'a pas exclu la possibilité de recourir a l'expropriation pour utilité publique au cas où les négociations avec les propriétaires ne porteraient pas leurs fruits

«Le quartier Cardona est traversé par le trajet du tramway. Nous allons entamer des discussions avec les habitants pour trouver une solution à l'amiable. Mais si leurs prétentions sont trop importantes et que nous sentons que les projets du tramway et du pont Moulay El Hassan sont compromis, nous recourrons à l'expropriation pour utilité publique en vertu de la loi», explique le DG de l'Agence. La volonté d'assainir le site du projet est clairement affichée. Tout sera mis en œuvre pour que les travaux suivent le planning fixé au départ.

C'est ainsi que le petit bidonville situé au cœur de la médina de Rabat sera rasé après que ses habitants auront été dédommagés. «Nous travaillons en étroite collaboration avec le ministère du Logement et de l'Urbanisme.

Nous privilégions toujours les solutions qui préservent les intérêts de toutes les parties concernées. Nous avons proposé aux habitants de ce bidonville le double de l'indemnité proposée par le ministère. Nous leur avons offert 80.000 DH. Le but d'assainir le foncier pour le projet ne soit pas être retardé par un quelconque problème».

S'agissant des rapports qu'entretient l'Agence avec ses partenaires nationaux et étrangers, Essakel a tenu à souligner «l'intérêt stratégique de ces rapports de coopération, qui ne cessent de s'approfondir avec des institutionnels nationaux et des pays arabes, mais aussi d'Europe et d'Amérique». Il a ainsi a balayé d'un revers de main les rumeurs qui circulaient ces derniers temps selon lesquelles il y aurait des problèmes avec la firme SAMA Dubai, qui est en charge du projet Amwaj (la deuxième séquence du projet Bouregreg). Essakl parle même du «cas réussi de la coopération avec Sama Dubaï quant à l'accomplissement du projet Amwaj».

Et d'ajouter que «le plan de masse de ce magnifique projet a été entériné et porte sur la construction d'une cité lacustre avec d'importants ouvrages hydrauliques et un concept original de ville piétonne».
Toujours dans le même ordre d'idées, le directeur général de l'Agence du Bouregreg a évoqué le creusement du tunnel et la construction du nouveau pont Moulay El Hassan.

«Nous avons choisi des partenaires sérieux et connus sur le plan international pour accompagner les différentes étapes de ce projet et permettre sa réalisation dans les meilleures conditions et dans les délais fixés initialement». Le tunnel, qui a été confié à la société italienne Pizzarotti Alpi de CO, passera sous les remparts.

Sa réalisation vise principalement à préserver le patrimoine architectural et à dégager une large esplanade pour la population de la capitale entre la porte des Oudayas et la rue des Consuls, à l'entrée de la médina de Rabat. Pour ce qui est du pont Moulay
El Hassan, il a été dessiné et conçu par le bureau d'études Marc Mimram. Il sera doté de larges voies pour les véhicules automobiles et permettra une plus grande fluidité du trafic et surtout le passage en double voie du futur tramway.

«L'Emirat de Dubaï fiancera a hauteur de 60 % les travaux de construction de ce pont, ce qui montre encore une fois les bons rapports que nous entretenons avec nos partenaire arabes». 500 jours après le premier coup de pioche, le projet du Bouregreg semble être sur la bonne voie. Pour s'en convaincre, il suffit de voir ce qui a été fait sur le terrain : la zone de rencontre de Rabat-Salé a été reconfigurée de fond en comble.


Source : le Matin.



Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 23/05/2007 18:25:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com