Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Festival méditerranéen du court métrage de Tanger : «Notre p

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 18/09/2005 08:34:13    Sujet du message: Festival méditerranéen du court métrage de Tanger : «Notre p Répondre en citant

Festival méditerranéen du court métrage de Tanger : «Notre pain quotidien» remporte le grand prix
Le court-métrage espagnol ''Notre pain quotidien'' du jeune réalisateur Martin Rosete, a remporté, vendredi, le grand prix de la 3-eme édition du festival méditerranéen du court-métrage de Tanger.

Le film couronné par la plus importante distinction de ce festival, organisé par le Centre Cinématographique Marocain (CCM), a séduit par son scénario, sa mise en scène, et sa remarquable maîtrise des techniques cinématographiques.
''Notre pain quotidien'' (15 mn) évoque avec humour et dérision l'époque trouble des années 40 en Espagne.

Les autorités d'un petit patelin conservateur voient leurs principes ébranlés par l'arrivée d'un aiguiseur de couteaux peu soucieux des bonnes valeurs chrétiennes. Un affrontement s'engage alors entre ce dernier et un ''habitant modèle'' du petit patelin. Un duel dialectique à un moment où il n'y a pas de pain pour tout le monde.

Le jury, présidé par le cinéaste suisse, M. Jean François Amiguet, a également rendu son verdict pour les 5 autres prix de ce festival dont la compétition officielle a aligné 43 films représentant 19 pays.

Le prix spécial du jury a été attribué ex-aequo à deux courts métrage : ''Un lundi'' de Tamer El-Said (Egypte) et ''Pilala'' de Theo Papadoulakis (Grèce).
Le court-métrage égyptien (8mn) brille par une narration croisée et originale. Hanan et Nabil, racontent, chacun selon sa propre vision des choses, une même histoire qui allait insuffler de la passion à leur vie de couple monotone et morne.
Léger et comique, ''Pilala'' est la course effrénée d'un jeune garçon à travers les ruelles paisible d'un village grecque. Il doit effectuer au plus vite une besogne pour se libérer et pouvoir poursuivre en directe sur la télé une compétition olympique où s'engage son champion préféré. Mais il y'a bien des obstacles qui guettent aux coins des rues.

Le prix de la première oeuvre est revenu à ''Casting pour un mariage'' (13 mn) du réalisateur tunisien Fares Naana. Le film traite de la très sérieuse question du mariage dans les sociétés maghrébines. Pour faire plaisir à sa mère qui le presse de se marier, Samy (28ans) organise un casting pour choisir sa douce moitié.
Le cinéma français a été primé à travers le prix de la meilleure interprétation féminine qui a été décerné à la ravissante actrice Elina Lowensohn pour son rôle dans le film ''Kitchen'' de Alice Winocour. Le prix du meilleur rôle masculin a été attribué à l'acteur égyptien Sami Samra pour sa prestation dans le court métrage ''Aujourd'hui, 30 novembre'' de Mahmoud Souleimane.

Le jury a également attribué sa mention spéciale au réalisateur palestinien Sameh Zouabi pour son court-métrage ''tiens toi tranquille''. Un film fortement apprécié par le public du festival.

La cérémonie de clôture du festival s'est déroulée en présence du directeur général du CCM, Noureddine Saïl, du wali de la région Tanger Tétouan, Mohamed Hassad et de nombreux professionnels du 7e art du Maroc et de différents pays de la méditerranée. La cérémonie a été marquée par la projection d'un documentaire sur le premier festival de cinéma au Maroc, organisé en 1968 dans la ville du détroit.

Les membres du jury de cette troisième édition du festival de Tanger se composaient de l'actrice marocaine Mouna Fettou, du critique et cinéaste grec, Michel Demopoulos, du critique libanais, Ibrahim Al-Aris et du distributeur français Jean Pierre Lemoine. Outre les projections de la compétition officielle qui se déroulaient à la salle de cinéma Roxy, Près d'une soixantaine de courts métrages marocains ont été au menu de nombreuses projections dans le cadre d'un ''spécial court métrage marocain''. Des projections en plein air organisées par la ''caravane du cinéma'' relevant du CCM dans cinq espaces publics de la ville de Tanger.

Cette 3e édition du festival a été également marquée par l'annonce d'un concours national du court métrage. Une manifestation ouverte aux jeunes cinéastes marocains pour dénicher de nouveaux talents et rétribuer les meilleurs scénarios pour ce genre de films.




| MAP
source:le matin

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 18/09/2005 08:34:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com