Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Les vitamines (A,B1,B2)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Santé
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
titima
Cuisiniere
Cuisiniere

Hors ligne

Inscrit le: 27 Sep 2005
Messages: 646
sexe:
devise: vouloir tout voir et vivre,c'est plus fort que moi,aimer ce qui me tue....
Localisation: AGA
7altek lyoum?: Fer7ane
Point(s): 646
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 10/08/2007 15:47:46    Sujet du message: Les vitamines (A,B1,B2) Répondre en citant

Les vitamines ? on connaît, c'est bon pour la santé ! D'ailleurs, les publicités ne manquent pas de nous le rappeler. Sous forme de cocktails, additionnés à des produits de consommation courante (jus de fruits, lait, boissons végétales, biscuits, bonbons...), sans mention de l'origine (naturelle ou synthétique), et parfois même sans mention du dosage ("riche en vitamine C"), on pourrait croire qu'il n'y a aucun danger à absorber immodéremment des vitamines.
"Tout est poison, rien n'est poison", disait Paracelse, et l'hypervitaminose, comme l'hypovitaminose, ont leurs fâcheuses, voires fatales conséquences.
Le fait qu'une carence en vitamine ne soit pas forcément résolue par un apport de cette vitamine (La carence pouvant en effet être due à un défaut d'absorbtion) vient singulièrement compliquer la question pour qui tenterait de se prescrire lui-même un supplément vitaminique. Encore lui resterait-il à déterminer en quelle quantité, à quelle fréquence, et sur quelle durée ?...
Vitamines synthétiques ou naturelles ? Certaines vitamines ne produisent leurs effets qu'en synergie avec une ou plusieurs autres (p.ex. vitamines C et C2, B6 et B3, vitamines B9, B1 et B6). L'avantage d'une source naturelle est de contenir tous les autres éléments nécessaires à la bonne assimilation d'une certaine vitamine. C'est pourquoi l'on parle par exemple des vitamines "du groupe B" que l'on retrouve dans les levures, ou des vitamines C et synergique C2 que l'on retrouve ensemble dans toutes les sources naturelles de vitamine C. Ce principe ne s'applique pas qu'aux vitamines. Prenons par exemple le sucre blanc. Le fractionnement par l'organisme de l'hydrate de carbone produit des molécules acides, que l'organisme lie à des molécules base afin de les neutraliser. Les minéraux basiques ne se trouvant plus dans le sucre trop raffiné, l'organisme doit les puiser dans ses propres tissus.
Et quelles sont ces réserves de minéraux basiques ? Les os et les dents, d'où le lien entre la consommation de sucre blanc et les caries. Pour éviter ceci, il est préférable de consommer du sucre intégral (à ne pas confondre avec "brut"), qui lui contient encore les minéraux basiques nécessaires à la neutralisation des acides produits par le fractionnement de l'hydrate de carbone.
Ouf, la boucle est bouclée... Pour en revenir aux vitamines, certaines situations réclament un tel apport d'une vitamine qu'il nécessiterait la consommation de plusieurs kg d'un fruit ou d'un légume donné, ce qui n'est évidemment pas possible. De plus, les vitamines synthétiques sont d'un moindre coût comparé à leur équivalent naturel.
Comparez donc le prix des comprimés de vitamine C d'origine naturelle avec le prix de la même molécule synthétisée !. C'est pourquoi il apparaît qu'un mode de vie adéquat, particulièrement une alimentation adéquate, soit le meilleur moyen de préserver -entre autres- l'équilibre vitaminique du corps.
Ce dossier n'a donc pas pour vocation d'aider les apprentis-sorcier, mais de tenter d'apporter une vue d'ensemble du sujet. Sources Les informations qui suivent sont un recueil d'informations reçues de droguistes, trouvées sur le web, dans des journaux et périodiques, le dictionnaire, ainsi que dans l'excellent livre du Dr Valnet "traitement des maladies par les légumes, les fruits et les cérérales" 9ème édition chez Maloine, dont je recommande la lecture à qui souhaite approfondir le sujet.

Vitamine A

Ou :
Rétinol, antixérophtalmique, bêta-carotène (provitamine).
Description :
Liposoluble. Vitamine de croissance, anti-infectieuse, ayant une action sur l'équilibre "acide-base", elle contribue par ailleurs à la nutrition des cartilages et des os, des organes digestifs, des vaisseaux sanguins, des muqueuses et des téguments (c'est un protecteur des épithéliums) et, à ce titre, est un facteur de rajeunissement.
Elle joue un rôle important dans la multiplication cellulaire. Ses effets sur le sommeil et la tension artérielle sont également à retenir. Elle se comporte, par ailleurs, comme un antagoniste de la thyroïde et un "frénateur" folliculaire dans le syndrome douloureux qui précède les règles.
Indications principales :
Retards de croissance, asthénie, infections diverses (respiratoires et digestives), troubles oculaires, retards de cicatrisation des plaies.
Contenue dans :
Sous forme généralement de Provitamine A ou Carotène, dans la plupart des plantes et légumes verts et de nombreux fruits, notamment les carottes, l'ail, l'oignon, les tomates, les feuilles d'épinard, de pêcher, de mûrier, de marronnier, la banane, les navets, l'ananas, les céréales, les groseilles, les framboises, les mûres, l'abricot, le citron, l'oranger, le cynorrhodon ou églantier, les fruits oléagineux et les huiles végétales. Egalement abondante dans le germe de blé, le jaune d'oeuf, le lait entier, la crème, le beurre, le foie des poissons (huile de foie de morue)...
Carence :
Avitaminose A : lésions oculaires : diminution de l'acuité visuelle (vision crépusculaire), boursouflement des paupières avec apparition de croûtes et dépilation, durcissement et opacité de la cornée, xérophtalmie, c'est-à-dire une ophtalmie sèche avec rougeur, sensation de cuisson, pouvant aboutir à la cécité. Arrêt de la croissance et diminution de la solidité des os. Hypovitaminose A : amaigrissement par dénutrition, état de fatigue, baisse de la résistance aux infections (grippe...), modifications au niveau de la peau et des muqueuses qui deviennent sèches, au niveau des ongles qui deviennent cassants, des cheveux qui ternissent. Troubles des règles : durcissement douloureux des seins, douleurs abdominales, migraines, nervosisme, anxiété. Expose à la formation de calculs rénaux.
Excès :
Intoxication grave à partir de dix fois la dose thérapeutique. La principale contre-indication de la vitamine A à fortes doses est lors de la grossesse. Peut provoquer une hypovitaminose C. Les symptômes d'une hypervitaminose A dans les 4 à 8 heures suivant l'ingestion sont : hypertension intra-crânienne, céphalées, vertiges, vision floue, nausées, vomissements, diarrhées, somnolence, irritabilité, asthénie, troubles cutanés (peau sèche, prurit, desquamation), chute de cheveux, ongles striés, arrêt de croissance chez l'enfant.
Remarque :
Dose quotidienne théorique nécessaire estimée : nourrisson 1'400 UI, enfant 1'400 à 3'000 UI, adultes 3'000 à 5'000 UI (soit 1,2 à 2 mg). Chez les enfants, l'usage exclusif de laits écrémés, bouillis, de farines raffinées entraîne généralement des troubles graves d'avitaminose A.
Les adultes soumis aux régimes stricts (sans graisses, ni légumes verts, ni oeufs) sont généralement carencés. Une bonne assimilation de la vitamine A nécessite par ailleurs des fonctions hépatiques et intestinales correctes

Vitamine B1

Ou :
Anti-béribérique, aneurine, thiamine.
Description :
Hydrosoluble. Joue un rôle important dans l'équilibre nerveux. Stimulant de l'appétit, elle a le pouvoir d'exciter les mouvements favorables de l'intestin. Elle favorise en outre l'absorbtion de l'oxygène par les cellules et l'assimilation des sucres. Intervient dans la synthèse des graisses à partir des sucres (appelés aussi glucides ou hydrates de carbone).
Indications principales :
Névralgies diverses, névrites, sciatiques, paralysies post-infectieuses, polynévrites alcooliques, diabétiques, médicamenteuses, les troubles du rythme cardiaque, de la grossesse, l'arrêt de la croissance et la spasmophilie du nourrisson.
Contenue dans :
L'enveloppe des grains (blé, riz...) et d'autres végétaux : noix, légumineuses, arachides, la plupart des légumes et fruits, les levures... On la retrouve dans le pain traditionnel fait avec des farines extraites au taux convenable et dans le riz complet. En revanche, le pain blanc et le riz glacé en sont presqu'entièrement dépourvus.
Carence :
L'hypovitaminose B1 est fréquente par une alimentation défectueuse (cuisson, stérilisation, raffinages alimentaires divers) et favorisée par les insuffisances digestives et intestinales comme par les divers troubles d'assimilation tissulaire. Elle entraîne des névrites, un état de fatigue, des maux de tête, une irritabilité, des troubles de la mémoire, palpitations, essoufflement, vertiges, inappétence. Favorise les ulcères de l'estomac, des jambes, les engelures. L'avitaminose B1 entraîne le béribéri, dont les symptômes sont les suivants : état pré-béribérique avec oedème et faiblesse des jambes, palpitations, douleurs rhumatismales. Forme paralytique ou sèche : paralysie et atrophie musculaire des jambes s'étendant jusqu'aux muscles du dos, rétractions tendineuses, palpitations, insuffisance cardiaque, mort par asphyxie. Forme humide ou oedémateuse : troubles circulatoires, oedème des membres inférieurs, parfois du cou et de la face, paralysies, troubles des nerfs crâniens, vomissements, asphyxie, convulsions, syncope.
Excès:
La thérapeutique par la vitamine B1 peut être sources d'accidents mineurs après ingestion, sévères après injections parentérales, pouvant aller jusqu'au coma, voire au décès. De fortes doses peuvent entraîner le pellagre.
Remarque :
Dose quotidienne théorique nécessaire estimée : 2 à 3 mg. Mois sensible à la chaleur que la vitamine C, la cuisson entraîne toutefois des pertes importantes en vitamine B1.

Vitamine B2
Ou:
Riboflavine.
Description :
Hydrosoluble. Elle agit sur le métabolisme des sucres, des graisses et des protides, présidant ainsi à l'équilibre nutritif. Action favorable sur la peau et les muqueuses, joue un rôle dans l'équilibre intestinal. Facteur de croissance.
Indications principales :
Certaines affections de la peau et des muqueuses, la séborrhée, les eczémas, conjonctivites, troubles de l'adaptation visuelle à l'obscurité, entérite chronique, crampes musculaires, asthme, migraines, inflammations de la bouche, retards de développement chez le nourrisson.
Contenue dans :
Les mêmes aliments que la vitamine B1 : levures, germes de céréales, feuilles de végétaux, abricots, le lait, le jaune d'oeuf, le foie, le pollen...
Carence :
L'hypovitaminose B2 : Troubles gastro-intestinaux divers (entérite, troubles de résorption des graisses), des lésions oculaires (troubles visuels, cataracte...), des lésions au niveau de la peau et des muqueuses (fissures des commissures, atrophie des papilles de la langue...), des ongles et des cheveux qui deviennent ternes et cassants. Arrêt de la croissance chez le nourrisson et, chez l'adulte, état de fatigue et crampes. L'avitaminose B2 : S'observe chez le nourisson nourri exclusivement de laits artificiels, chez l'adulte à certaines époques (convalescence, grossesse), chez les individus sujets aux entérocolites. Certains troubles de l'assimilation la favorisent.
Remarque :
Dose quotidienne théorique nécessaire estimée : 1 à 2 mg. La vitamine B2 est moins sensible à la chaleur que la vitamine B1

porte la de la direction qui te fait mal


Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 10/08/2007 15:47:46    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Santé Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com