Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
L’avenir se prépare d’abord à l’école

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 20/09/2005 12:42:29    Sujet du message: L’avenir se prépare d’abord à l’école Répondre en citant

Programme national de généralisation des TIC dans l’enseignement)
L’avenir se prépare d’abord à l’école
C’est l’évidence même ! La fracture numérique ne peut être réduite que si les citoyens, et plus particulièrement la génération actuelle, soient formés à l’utilisation des Technologies d’Information et de la Communication (TIC).
L’évidence est que l’avenir se prépare d’abord à l’école où l’éducation à l’utilisation des technologies d’information et de la communication doit s’accélérer parallèlement à l’équipement des établissements scolaires, notamment les écoles, les collèges et les lycées.

C’est cette perception de progrès et de développement que le Souverain, Sa Majesté le Roi Mohamed VI, vient de concrétiser à travers le lancement du programme national de généralisation des technologies de l’information et de la communication dans l’enseignement.

Ce programme d’envergure, pour un coût de plus d’un milliard de dirhams et qui vise à doter plus de 8600 collèges et lycées, à l’horizon 2008, de salles multimédia connectées à internet, se focalise sur trois principaux axes, à savoir l’équipement en infrastructures comme charpente essentielle, l’axe formation et l’axe visant le développement du contenu pédagogique de sorte à ce que ce programme national des TIC s’insère et complète le programme scolaire.

Dans ce package, ce sont quelque 100.000 ordinateurs qui seront affectés et la formation bénéficiera à plus de 230.000 enseignants, y compris la formation d’une équipe chargée de la maintenance pour assurer une meilleure optimisation de l’exploitation du matériel informatique.

A rappeler que ce programme, qui a été lancé par Sa Majesté jeudi dernier à l’école la Princesse Lalla Aïcha (arrondissement Ben M’sick à Casablanca), verra, au titre de l’année scolaire 2005-2006, le déploiement des équipements dans plus de 3000 établissements scolaires, de sorte que, dans sa première phase, ce sont 75 % des collèges et lycées et 25 % des écoles primaires qui seront dotés en matériel et technologies d’information et de communication.

C’est dire que ce son de nouvelles perspectives qui s’ouvrent ainsi à notre pays dans ce domaine vital, et ce, dans un contexte où l’économie mondiale est régie par une forte intensité d’information soutenue par une vitesse de communication grandissante.

Un contexte où les menaces liées aux factures et aux retards augmentent. Certes, mais aussi les volontés pour y faire face et aller vers un nouvel ordre, se multiplient. C’est dire, donc, que la décision de notre Souverain constitue bien un défi d’inverser une tendance mondiale où notre pays, au même titre que ceux en développement, occupe une place marginale. Une décision pertinente aux enjeux multiples et où l’élément humain, dans la stratégie de Sa Majesté le Roi, constitue un élément incontournable de sorte que ce n’est qu’à travers sa valorisation et le relèvement de son niveau de formation, de qualification et sa préparation à entrer dans l’ère numérique que notre pays peut gagner en performances et en compétitivité.

Corroborer cette orientation, il est vrai et d’après le ministre chargé des Affaires économiques et générales, M. Rachid Talbi Alami, ce programme national des TIC dans l’enseignement va assurer la connexion, d’ici à 2008, de 20% de la population marocaine. Sans oublier bien évidemment « l’effet de contagion », car il faut savoir que cette politique va avoir un impact très positif sur les foyers et ne manquera sûrement pas d’ouvrir tout le chapitre de l’équipement des ménages en ordinateurs et en connexion à Internet.

Une telle orientation est de nature à conforter notre pays dans sa stratégie de développement de l’économie du savoir au Maroc, la réduction de la fracture numérique et le positionnement du Royaume à l’échelle internationale, tout en tenant compte des spécificités économiques, culturelles et géostratégiques du Royaume. Dans ce cade, le programme national de généralisation des TIC en termes d’équipements informatiques multimédias et de connexion Internet aux écoles, collèges et lycées, devra aider les systèmes d’éducation et de formation à intégrer les technologies de l’information et de la communication, aussi bien dans les conceptions d’apprentissage que dans les pratiques d’enseignement. Là est la stratégie appropriée afin que notre pays puisse mieux piloter le développement en mettant à profit tous les atouts pour la mobilisation des compétences et des énergies internes.

Abdelkader MOUHCINE

source:l'opinion

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 20/09/2005 12:42:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com