Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
les merites de la lecture du Saint Coran

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Tarbiya islamiya
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oum Hicham
9atte3
9atte3

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 802
sexe:
Point(s): 811
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 22/08/2007 16:36:36    Sujet du message: les merites de la lecture du Saint Coran Répondre en citant

[table cellpadding="6" cellspacing="1" border="0" align="center"][tr][td colspan="1" rowspan="1"]
Join Date: Jun 2006
Location: France
Posts: 156


[/td][/tr]

Les mérites de la lecture du Saint Coran





 

1) Les mérites de la lecture du Saint Coran

Allâh (تعالى) a dit: {Ceux à qui Nous avons donné le Livre, qui le récitent comme il se doit, ceux-là y croient.} (2/121)

La mère des croyants 'Âicha (رضي الله عنها) rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui récite le Coran couramment sera en compagnie des anges nobles et celui qui, en lisant le Coran, tâtonne et éprouve des difficultés recevra une double récompense". (Al-Boukhâri, Mouslim)

Selon Abou Mousa al-ach'ari (رضي الله عنه), le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "L'exemple du croyant qui lit le Coran est celui de l'orange, son odeur est bonne et son goût est bon. L'exemple du croyant qui ne lit pas le Coran et celui de la datte, elle n'a pas d'odeur et son goût est bon. L'exemple de l'hypocrite qui lit le Coran est celui de la plante aromatique, son odeur est bonne et son goût est amer. Et l'exemple de l'hypocrite qui ne lit pas le Coran est celui de la coloquinte, elle n'a pas d'odeur et son goût est amer". (al-Boukhâri, Mouslim)

Ibn 'Omar (رضي الله عنهما) a dit: "Le Prophète a dit: "Pas de jalousie sauf dans 2 cas: un homme à qui Allâh a donné la science du Coran et qui l'utilise de nuit et de jour, et un homme à qui Allâh a donné de l'argent qui le donne de nuit et de jour"".

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui récite une lettre du Livre d'Allâh a une bonne action, et la bonne action est multipliée par 10. Je ne dis pas que "Alif, Lam, Mim" est une lettre, mais "Alif" est une lettre, "Lam" est une lettre, et "Mim" est une lettre". (At-Tirmidhi et Ibn Mâja avec une chaîne authentique)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Il sera dit au "compagnon du Coran": "Lis et monte (les degrés du Paradis), fais le comme tu le faisais dans le bas monde, ta demeure sera au dernier verset que tu liras"". (abou Dâwoud, at-Tirmidhi qui dit authentique)


2) Les mérites de l'apprentissage du Saint Coran


'Othman (رضي الله عنه) rapporte que le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Le meilleur parmi vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne". (Al-Boukhâri et At-Tirmidhi)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui dont la poitrine ne contient point de Coran est comparable à une maison en ruine". (At-Tirmidhi)

Oubay ibn Ka'b (رضي الله عنه) a rapporté que le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Ô Abou Al-Moundhir, sais-tu quel est le verset du Livre d'Allah (le Coran) que tu as retenu et qui est le plus sublime?"
Je lui répondis: {Allah ! Point de divinité à part Lui, le Vivant Celui qui subsiste par lui-même} (2/255).Il me frappa alors la poitrine et me dit: "La science (qui t'a été octroyée) te singularise, Abou Al-Moundhir". (Mouslim)

Abou Ad-Darda (رضي الله عنه) a rapporté que le Messager d'Allah (صلى الله عليه و سلم) a dit: "Celui qui retient par cœur les dix premiers versets de la sourate "Al-Kahf" (La caverne) sera préservé de l'Antéchrist". Selon une autre version: "les dix derniers versets". (Mouslim)

Le Prophète (صلى الله عليه و سلم) a dit: "O Abou Dharr ! Saches qu'aller apprendre un verset du Coran est meilleur pour toi que de prier cent rak'a". (Ibn Mâja)

Ibn Kathir (رحمه الله) rapporte que le fait d'apprendre le Coran et de l'enseigner est un signe de piété et du parfait. En étudiant le Coran, le croyant devient parfait en son âme, mais en l'enseignant, il participe à élever une autre âme au niveau du parfait. Ainsi, l'intérêt individuel se voit-il lié à celui collectif, à contre exemple de ceux qui restent indifférents et/ou qui cherchent à dévoyer les autres.

Ainsi, à titre d'exemple, Abou AbdurRahman Abd'Allah Ibn Habib As-salami a passé presque 70 ans à enseigner le Coran. Quand on lui demandait la raison de ce long parcours, il évoquait le Hadith: "Le meilleur parmi vous est celui qui apprend le Coran et l'enseigne"

Wallahou' 3alem.




Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 22/08/2007 16:36:36    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Tarbiya islamiya Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com