Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Un homme a répudié son épouse par trois fois \

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Tarbiya islamiya
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
oum Hicham
9atte3
9atte3

Hors ligne

Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 802
sexe:
Point(s): 811
Moyenne de points: 1,01

MessagePosté le: 27/08/2007 16:37:23    Sujet du message: Un homme a répudié son épouse par trois fois \ Répondre en citant

Un homme a répudié son épouse par trois fois en une seule prononciation



repudier = divorcer sa femme

delai de viduiter = quand on divorce sa femme la femme et tenue de suivre un delais de 3 mois avant de ce remarier cela sapel delais de viduiter Allah ou alem


Shaykh Ibn Bâz



Q : Un homme a répudié son épouse par trois fois en une seule prononciation, quel en est le jugement ?

R : Si l'homme répudie son épouse par trois fois en une seule prononciation comme le fait de dire : "Tu es répudiée par trois fois - ou - : divorcée par trois fois", la majorité des savants sont d'avis que le divorce de la femme est valable pour trois fois. Elle devient interdite à son mari suite à cela jusqu'à ce qu'elle épouse un autre mari, un mariage sincère et non un mariage de Tablîl (littéralement : mariage de permission. C'est-à-dire un mariage arrangé avec le premier mari qui demande à un autre de l'épouser puis de la répudier pour qu'il puisse à nouveau épouser cette femme, ceci est bien-sûr interdit.) , qu'il ait des relations sexuelles avec elle puis qu'il y ait séparation, soit par la mort soit par le divorce. Ils ont pris qu'il y ait le fait que 'Umar b. al-Khattâb
jugeait cela valable pour les gens.

D'autres savants sont d'avis que cela est considéré comme une seule répudiation et qu'il a le droit de la reprendre tant que le délai de viduité ne s'est pas écoulé. Si ce délai s'écoule, elle lui sera permise s'il se marie à nouveau avec elle. Ils ont argumenté cela par ce qui est rapporté dans
le Sahîh de Muslim d'après Ibn 'Abbâs
:

"Le divorce, au temps du
Messager d'Allah
et au temps d'Abu Bakr
, prononcé par trois fois, ne valait qu'une répudiation. 'Umar dit : "Les gens se précipitent pour une affaire ou la patience leur appartient, et si nous jugions cela valable ?" Alors, il le jugea valable."

Dans une autre version de Muslim, Abu al-Sahbâ' demanda à Ibn 'Abbâs
: "La répudiation par trois fois n'était-elle pas comptée comme une seule au temps du Prophète
, au temps d'Abû Bakr
et trois années durant le temps de 'Umar
?" Il répondit : "En effet." Voir Sahîh Muslim

Ils ont également pris comme argument ce qu'a rapporté l'Immam Ahmad
dans son Musnad avec une bonne chaîne de transmission d'après Ibn 'Abbâs
: "Abû Rukâna répudia son épouse par trois fois, il fut triste d'elle alors le Prophète
la lui rendit en disant : "Ce n'est qu'une seule [répudiation]." Ce hadîth est rapporté selon plusieurs voies de transmission dont la plupart sont faibles.

Ils considèrent que ce hadîth et celui qui le précèdent portent sur le divorce par trois dois en une seule prononciation, conciliant ainsi avec ces versets :
Le divorce est permis pour seulement deux fois
(le Coran, al-Baqara : 229)

S'il divorce avec elle [la troisième fois] alors elle ne lui sera plus licite tant qu'elle n'aura pas épousé un autre
(le Coran, al-Baqara : 230)

Ibn 'Abbâs
est de cet avis dans une version authentique rapportée de lui mais il est également de l'avis de la majorité dans une autre version que l'on rapporte de lui. (Il est possible de faire la conciliation entre ces deux versions contradictoires en disant que son avis conforme à la réalité, c'est celui qu'il rapporte du temps de la prophétie, d'Abû Bakr et une partie du califat de 'Umar. Mais lorsque 'Umar le considéra comme trois répudiations afin d'éviter que les gens ne jouent avec le divorce, Ibn 'Abbâs n'a pas pu le contredire dans cette fatwa vu que l'intérêt de ce jugement primait à cette époque et parce que contredire 'Umar reviendrait à contredire le gouverneur et le calife bien-guidé auquel il a reçu l'ordre d'obéir. D'ailleurs, cet acte de 'Umar
n'était pas une transgression à la Sunna, c'était plutôt pour punir ceux qui jouaient avec le divorce, et Allah
sait mieux)

L'avis considérant cela comme une seule répudiation a été rapporté d'après 'Alî, 'Abd al-Rahmân b.'Awf et al-Zubayr b.al-'Awwâm
.

C'est aussi l'avis d'un groupe parmi les Suiveurs, de Muhammas
b.Ishâq, l'auteur de la Sîra et un groupe parmi les savants, anciens et contemporains. C'est le choix du Shaykh de l'Islam Ibn Taymiyya et son élève l'érudit Ibn al-Qayyim . C'est d'ailleurs la fatwa que je donne vu que cela concorde avec tous les textes mais aussi parce que cela fait preuve de miséricorde et de la clémence envers les Musulmans.

Compilé et annoté par 'Amr 'Abd al-Mun'im Salîm


Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 27/08/2007 16:37:23    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Tarbiya islamiya Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com