Portail
Portail
Forum
Forum
ConnexionNom d’utilisateurMot de passe
Se connecter automatiquement à chaque visite    
S’enregistrer
S’enregistrer
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Se connecter pour vérifier ses messages privés
Cité universitaire de la route d¹El Jadida : Faux procès...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info)
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
blanca
Moderateur
Moderateur

Hors ligne

Inscrit le: 28 Aoû 2005
Messages: 3 626
sexe:
devise: Aujourd'hui, l'optimisme est une nécessité pour préserver sa santé mentale.
Localisation: f jelabti
7altek lyoum?: Msekhsekh
Point(s): 3 613
Moyenne de points: 1,00

MessagePosté le: 05/10/2005 04:07:04    Sujet du message: Cité universitaire de la route d¹El Jadida : Faux procès... Répondre en citant

Cité universitaire de la route d¹El Jadida : Faux procès et vrais problèmes de mauvaise gestion
La politique mise en place par le directeur de la Cité universitaire sème la zizanie entre les étudiants sahraouis et les autres résidents à ladite Cité. De graves accusations sont échangées entre ces derniers. Ce qui crée un faux procès cachant ainsi les vrais problèmes que connaît la Cité. Le problème serait lié une mauvaise gestion et dilapidation des deniers publics, répétés ici et là. Une enquête s¹impose.
Cité universitaire, route d¹El Jadida, lundi matin. La couleur s¹annonce dès l¹entrée de cet espace. Deux vigiles font l¹inspection des pieds à la tête aux étudiants et leurs compagnons pour les procédures d¹inscription avant de leur donner un signe de tête pour y accéder. A quelques mètres de là, une longue file des étudiantes et des étudiants devant la porte principale fermée du siège de l¹administration. De temps en temps, un employé ouvre ladite porte à quelqu¹un. Au compte-gouttes. Sitôt il est apparemment appelé sur son téléphone portable. D¹un ton sévère à chaque fois il demande à la foule d¹attendre un quart d¹heure. Et ils attendent toujours. A propos du problème de violation de certaines chambres des étudiants sahraouis au pavillon Ibn Sina de ladite Cité, une source de l¹administration a indiqué qu¹aucun incident n¹a été enregistré dans ce sens, précisant qu¹il n¹y avait qu¹un malentendu entre deux étudiants ayant poussé l¹un d¹eux à menacer les autres avec une arme blanche. Le pire a été évité de justesse grâce à l¹intervention des autres étudiants, a conclu la même source. Dans la cour, on parle d¹un bras de fer entre certains étudiants sahraouis et d¹autres proches de l¹administration. Les uns accusent les autres de bénéficier des privilèges de la part de l¹administration. Abdelaziz Sakhi, représentant des étudiants de la Cité, a souligné que certains étudiants issus des provinces marocaines du Sud ne respectent pas les règles régissant la Cité ainsi que ses traditions. Ils squattent des chambres sans déposer leurs dossiers complets et certains d¹entre eux, a-t-il précisé, sont manipulés par des séparatistes à d¹autres fins, en exploitant l¹espace de l¹Université. Et d¹ajouter qu¹ils scandent parfois des slogans qui vont dans le sens de la thèse des séparatistes. Chose que les étudiants sahraouis rejettent catégoriquement. Lahbib Selloum, étudiant en troisième cycle, branche du droit constitutionnel et institutions politiques, qui représente les étudiants sahraouis à la Cité, a déclaré que des personnes travaillant au compte du directeur de la Cité ont procédé à la violation des chambres N° 97, 104 et 107 au pavillon Ibn Sina. «Nous respectons les règles en vigueur à la Cité. Je défie quiconque de nous indiquer une seule chambre squattée par un étudiant sahraoui ayant terminé ses études comme l¹avance l¹administration. Nous ne sommes manipulés par aucun séparatiste et ces accusations sont infondées. Nous sommes ici pour étudier. L¹année dernière nous avons suspendu la grève à la veille de la fête du Trône pour que notre protestation ne soit pas exploitée à d¹autres fins par quiconque», a résumé M. Selloum, originaire de la région de Laâyoune, réaffirmant son attachement profond à sa marocanité et à sa patrie. Il faut dire que la Cité comme l¹Université sont des espaces de la culture, du savoir, de la tolérance et de la cohabitation entre tout le monde. Mais la politique mise en place par le directeur de cette Cité favorise des provocations entre les étudiants issus des différentes régions du pays. Les étudiants sahraouis l¹accusent clairement de détournement de fonds, mauvaise gestion et dilapidation de deniers publics. D¹autres, proches de ce responsable à ce qu¹on dit, accusent ces étudiants sahraouis d¹¦uvrer pour les thèses séparatistes. Un faux procès? En tout cas de vrais problèmes.


source:al bayane

tl9ani hna : http://khoukha.over-blog.org/



Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: 05/10/2005 04:07:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Hbalbladi Index du Forum -> Rjou3 allah -> Jaridate a lhoubala (info) Toutes les heures sont au format GMT
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
iCGstation v1.0 Template By Ray © 2003, 2004 iOptional

Traduction par : phpBB-fr.com